Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouvel album de Kaaris "Dozo" Def Jam 2017

Publié le par A & K

Pour bien commencer la semaine, une petite chronique musicale autour d'un album sorti en 2017. D'accord, nous sommes légèrement en retard, mais un opus comme celui-ci mérite une grande attention, avec un rappeur ayant collaboré avec Booba (qu'on ne présente plus et avec qui il entretient des rapports compliqués), son ami Lacrim, Kalash Criminel, SCH, Gucci Mane ou encore Future.

Un an et demi après son très bon "Okou Gnakouri" (son vrai patronyme qui a donné son nom à ce précédent album), Kaaris, ses punchlines et son univers sont de retour, bien décidés à régner en maître sur le Rap Game. Produit par Double X, ce nouvel opus, son quatrième, alterne trap (style qu'il a d'ailleurs fait connaître dans l'hexagone), pop et racines africaines. Les diverses orientations musicales de K2A (comme il est couramment surnommé) font la richesse de son écriture forte et percutante. "Dozo" propose des sons dans cette veine comme "Menace", "Courez" ou "RPG". Une violence présente compilant sexe, substances illicites et armes de façon dure mais toujours maîtrisée. Kaaris, qui a été révélé au grand public avec "Le bruit de mon âme" et "Or noir" possède un style bien à lui, ironique, bouillonnant, enragé, plus que jamais présent dans ce nouvel album. Trois sons sont choisis en guise de singles "Dozo" ( comme l'album, dont le clip, bien que censuré sur Youtube, a remporté un franc succès), "Je suis gninnin, je suis bien" et "Kébra". "Bling Bling" lui permet également de faire un feat avec Kalash Criminel et Sofiane.

Cependant, il serait réducteur de ne s'attarder que sur ces sentiments, certes brutaux mais très personnels. Deux titres, "Marchand d'ivoire" et "Pas idée" sont intimes, différents. Nous sentons sa volonté, son envie de se remettre en question, sans pour autant perdre son énergie qui le caractérise. Kaaris, qui a vécu à Paris, Taverny (tout près de chez nous, oui, oui!) puis Sevran (ville à laquelle il est attaché) est par ailleurs un artiste très discret au quotidien, l'écriture étant pour lui un exutoire, comme pour tout auteur, une façon d'exorciser sa douleur, sans doute causée par son déracinement très jeune et la disparition de son père deux mois après sa naissance. Son cœur reste partagé entre la France et son pays d'origine, la Côte d'Ivoire, où il est retourné vivre provisoirement en 2003 avant de revenir en France, pour notre plus grand plaisir.

Kaaris "Dozo" 16 titres Def Jam 2017

 

 

Nouvel album de Kaaris "Dozo" Def Jam 2017

Commenter cet article