Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Série "Peaky Blinders" Saison 5 Blu-ray Arte Editions 2019

Publié le par Annie et Kristel

Zoom sur la série emblématique "Peaky Blinders"...

"Peaky Blinders" est une série britannique incontournable, déjà culte, diffusée sur la BBC, Arte, et également disponible sur Netflix. Elle revient pour une 5ème saison encore plus puissante et percutante que les précédentes, raison pour laquelle nous avons décidé de vous la faire découvrir, si vous ne la connaissez pas déjà.

L'histoire: en 1919, la famille Shelby et son gang des Peaky Blinders (surnommés ainsi parce qu'ils ont des lames de rasoir cousues dans leurs casquettes), font régner la loi et la terreur à Birmingham. Pour lutter contre ces criminels, Winston Churchill décide d'envoyer un officier aux méthodes brutales.

Pour l'anecdote, sachez que la fameuse bande des Peaky Blinders a réellement existé. Mais l'époque de leurs méfaits a été changée, passant de 1890 à 1920, afin de situer l'action dans l'époque incertaine de l'entre-deux-guerres. Les véritables Peaky Blinders ont disparu en 1910, détrônés par un gang rival, les Birmingham Boys.

Dans cette 5ème saison, un bond dans le temps nous accueille pour un retour aux sources de la série. Au cœur de l'intrigue, le krach boursier de 1929 qui va changer la vie de la famille Shelby, plongeant le monde et notamment l'Angleterre dans la tourmente. Le business des Peaky Blinders s'en ressent, mais ces derniers comptent sur la panique générale pour en tirer de nouveaux profits. Tommy Shelby, désormais député du Labour, est approché par Oswald Mosley, un ambitieux et charismatique politicien, qui cache de biens sombres secrets. Tommy va devoir prendre des décisions importantes pour son clan et son pays.

"Peaky Blinders" de Steven Knight, est une série âpre, violente, et paradoxalement intelligente, brillante, que nous suivons depuis sa création, avec des saisons au rythme soutenu, irrégulier, mais avec une qualité toujours au rendez-vous, ponctuées par des moments forts. l'Angleterre des années folles y est dépeinte avec justesse, incluant les conditions ouvrières difficiles de l'époque, l'économie parallèle orchestrée par les gangs, les traumatismes des soldats revenus de la guerre des tranchées. L'envie de se sortir de la pauvreté et de la fatalité par n'importe quel moyen, même illégal, est omniprésente.

Une volonté farouche crédibilisée par le formidable casting de "Peaky Blinders", Cillian Murphy ("Dunkerque", "Inception") en tête, magistral dans la peau de Tommy Shelby, le rôle de sa vie. A ses côtés, nous retrouvons Helen McCrory ("Skyfall", épouse de Damian Lewis, inoubliable Brody de "Homeland" à la ville), Paul Anderson ("The Revenant") mais aussi Anya Taylor-Joy ("The Witch"), Aiden Gillen de "Game Of Thrones", et surtout Sam Claflin, ici dans cette 5ème saison, machiavélique à souhait en affaires comme avec les femmes, danseuses de surcroît, bien loin de ses rôles dans "Hunger Games" ou l'émouvant "Avant Toi".

"Peaky Blinders", série plutôt confidentielle au sujet délicat et politiquement incorrect, a réussi l'exploit de devenir populaire et d'accueillir régulièrement des invités de marque à l'image de Tom Hardy (10 épisodes entre les saisons 2 et 4) et Adrian Brody (6 épisodes dans la saison 4).

"Peaky Blinders" nous a conquises au fil des saisons par sa capacité à nous surprendre, se renouveler, à nous tenir en haleine, et c'est à cela qu'on reconnaît une grande série. La preuve : même Brad Pitt, grand fan, a contacté la production pour participer à la future saison 6.

A suivre...

Série "Peaky Blinders" Saison 5 Blu-ray Arte Editions 2019

Voir les commentaires

Clip "Castles" de Freya Ridings 2019/2020

Publié le par Annie et Kristel

Attention talent !!!

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas publié une chronique dans le cadre de notre rubrique "Attention talent". C'est aujourd'hui chose faite avec la révélation Freya Ridings et son single clippé "Castles" que vous pourrez découvrir à la fin de cet article.

Freya Ridings, fille de l'acteur Richard Ridings, est une jeune auteure-compositrice-interprète anglaise, dont la voix est souvent comparée à celle de Florence Welsh, chanteuse de Florence And The Machine, et d'Hannah Reid, leader du groupe London Grammar. Durant son enfance, Freya Ridings a souffert de dyslexie et d'isolement. Mais la musique est entrée dans sa vie, devenant son refuge, lui permettant d'exprimer et d'extérioriser son mal-être. Freya commence alors à jouer de la guitare et du piano, composant ses propres chansons dès l'âge de 9 ans. Elle monte sur scène pour la première fois à 11 ans. C'est le déclic : elle fera de la musique son métier. Freya intègre ainsi à 16 ans l'école du spectacle Brit School, d'où elle ressort diplômée, plus déterminée que jamais à vivre de son art. 

Sa carrière ne débutera réellement qu'en 2017 avec le single "Blackout", suivie d'une reprise de "Maps" du groupe Yeah Yeah Yeahs. En parallèle, elle assure les premières parties de Tears For Fears, Tash Sultana et Lewis Capaldi, avant de voler de ses propres ailes avec un premier album enregistré en public, "Live At St Pancras Old Church". Un choix audacieux. Dans la foulée, paraît la chanson "Lost Without You" qui va lui ouvrir les portes du succès, mais seulement l'année suivante grâce à l'utilisation du titre dans l'émission "Love Island" sur ITV2, la révélant au grand public. Largement diffusé sur les ondes britanniques, "Lost Without You" y devient disque platine, avant d'en dépasser les frontières.

Un deuxième album, "Live At Omeara", toujours enregistré en public, voit le jour en 2018. L'année suivante, Freya Ridings sort un nouveau single à l'accueil mitigé, "You Mean The World To Me", pourtant produit par Greg Kurstin, clippé par Lena Headey (Cersei Lannister dans "Game Of Thrones"), dans lequel apparaît Maisie Williams (Arya Stark, également dans "Game Of Thrones").

Il faudra attendre "Castles" en mai 2019 (que nous venons seulement de découvrir), un single certifié disque d'or en Angleterre et en Australie, pour que la carrière de Freya décolle réellement, lui permettant de publier son premier album studio éponyme. Dès sa première diffusion, "Castles" nous a conquises par un son et un clip simples mais efficaces, mettant en valeur la voix de la jolie et talentueuse Freya Ridings. 

Malgré un texte et un univers plutôt mélancoliques ("Castles" évoquant une rupture), Freya Ridings sait paradoxalement en puiser une force positive et solaire qu'elle nous transmet sans aucune difficulté. Une beauté rousse dont on retrouve également l'enthousiasme sur scène, en véritable communion avec son public, partageant ses joies, ses peines par le biais de la musique, sa musique, tout simplement. Le rêve de sa vie...

A noter que Freya Ridings est nominée aux Brit Awards 2020 qui se dérouleront le 18 février prochain dans la catégorie Meilleur artiste solo féminine britannique.

Voir les commentaires

Livre "Mes 7 ex: Juliette" de S.N. Lemoing Litl'Book Editions 2019

Publié le par Annie et Kristel

Sous le charme...

L'histoire : Juliette n'a pas de chance en amour. Elle voit le temps passer et s'inquiète pour son avenir sentimental. Quand son tour viendra-t-il ? Pourquoi ne trouve-t-elle pas la bonne personne aussi facilement et rapidement que d'autres ? Elle a pourtant tout pour elle : jolie, gentille, fiable, travailleuse. Mais il semblerait que cela ne suffise pas. Un soir, en discutant avec ses deux meilleures amies, Charlène et Sophie, celles-ci lui proposent une idée folle, loin de tout ce qu'elle aurait pu imaginer jusque là: et si elle recontactait ses sept ex afin de comprendre ce qui n'a pas fonctionné avec eux ? Qui sait si l'alchimie ne pourrait pas opérer une seconde fois ? Ces retrouvailles vont s'avérer beaucoup plus compliquées que prévu, entre déceptions, fausses promesses et trahisons...

Bruno, le premier de la liste, incapable d'éprouver des sentiments. Thomas, le musicien, avec qui Juliette aurait pu vivre une belle histoire si il n'était pas aussi indécis. Carl qui semble hermétique à tout rapprochement. Maxence et ses (trop) nombreux atouts physiques. Guillaume le pervers narcissique, qui cache aisément son côté sombre. Patrick, gentil mais... Et Achille, le rendez-vous manqué. Qui de ces sept "prétendants" parviendra à (re)conquérir le cœur de Juliette ? Sept Roméo ? Non, pas vraiment. Juste des hommes avec leurs qualités et leurs défauts, comme tout être humain, mais avec un réel manque de communication et une certaine peur de l'engagement.

Sept histoires aux contextes bien différents, c'est ce que propose ce roman au sujet assez sérieux, finalement. La quête de l'amour est plus que jamais d'actualité et s'avère difficile, en dépit des nouvelles technologies, des sites de rencontres et des réseaux sociaux évoqués dans "Mes 7 ex", pourtant censés tous nous rapprocher. Il n'en est rien, ou si peu. Aucun mal à s'identifier à Juliette, une jeune femme dynamique, sympathique, pas frivole (pour une fois, cela fait du bien !), qui veut, comme nous tous, simplement aimer et être aimée. Mais contrairement à ce que les médias veulent nous faire croire, ce n'est pas toujours aussi simple, au risque de se sentir à part, pas dans la norme, de culpabiliser inutilement alors qu'il faut seulement être patient et persévérant. 

Un message d'espoir que souhaite nous faire passer la prolifique auteure S.N. Lemoing et qui y parvient aisément de façon touchante, avec des moments cocasses pour dédramatiser des situations réalistes et délicates. Un véritable coup de cœur...

Merci à S.N. Lemoing pour sa confiance.

Livre "Mes 7 ex: Juliette" de S.N. Lemoing Litl'Book Editions 2019

Voir les commentaires

Film "Yesterday" de Danny Boyle DVD Universal 2019

Publié le par Annie et Kristel

Plutôt Beatles ou Rolling Stones ? Difficile de répondre à cette question, excepté dans le film "Yesterday" où tout le monde a mystérieusement oublié l'existence des Beatles, sauf Jack.

L'histoire : hier, les Beatles étaient connus de tous, mais aujourd'hui, seul Jack Malik (Himesh Patel) se souvient de leurs chansons. Avant, cet auteur-compositeur-interprète galérait, avec des rêves de succès tardant à se réaliser. Pourtant, Ellie (Lily James), son amie d'enfance, originaire comme lui du petit village de Lowestoft dans le Suffolk (Angleterre), croyait en lui et l'encourageait de tout son cœur à continuer. A la suite d'un accident avec un bus survenu pendant une étrange panne d'électricité, Jack se réveille dans un monde où les Beatles n'ont jamais existé, ce qui va lui inspirer une idée un peu folle et lui ouvrir les portes de la gloire, le confrontant également à un cas de conscience.

D'emblée, "Yesterday" nous a attiré par le pari original et audacieux de nous proposer une existence sans les Beatles, mais aussi sans Coca-Cola®, cigarettes, ni Harry Potter et encore moins le groupe Oasis.

Comme vous le savez déjà, la musique fait partie de notre vie sous toutes ses formes, y compris par le biais cinématographique. Bonne nouvelle, nous vivons actuellement une période où les biopics musicaux et leurs dérivés ont le vent en poupe, à l'image de "Bohemian Rapsody" (consacré à Freddy Mercury et le groupe Queen), "Rocket Man" (Elton John), mais aussi "A Star Is Born" (avec Lady Gaga et Bradley Cooper) ainsi que "Music Of My Life" (sur les chansons de Bruce Springsteen, dont nous vous avions déjà parlé sur notre blog), tous d'incontestables réussites.

Le réalisateur oscarisé Danny Boyle (pour "Slumdog Millionnaire" en 2009, "Trainspotting") et le scénariste Richard Curtis ("4 mariages et 1 enterrement", "Love Actually" et "Coup de foudre à Notting Hill") associent leur savoir-faire pour nous concocter un Feel Good Movie musical, qui permet de retrouver les plus belles chansons des Beatles, comme un retour jubilatoire sur leur carrière, magnifiquement interprétées par l'acteur Himesh Patel, littéralement habité par son rôle, personnage auquel on s'identifie aisément. La preuve, quand Jack réalise que ses propres chansons ne plaisent pas et qu'il décide de s'approprier le répertoire des Beatles, dont il connaît les textes pratiquement par coeur, nous comprenons aisément son désarroi de musicien, puis, alors que la gloire lui sourit, ses interrogations : doit-il continuer de tricher ou écouter son coeur et redevenir intègre ?

Côté casting, outre le brillant Himesh Patel dans le rôle de Jack (révélé par la série "EastEnders", puis apparu dans le film "The Aeronauts" et bientôt à l'affiche du long-métrage événement de Christopher Nolan, "Tenet"), notons l'apparition remarquée en guest star un peu décalée du musicien Ed Sheeran, ange gardien de Jack, un des premiers à lui donner sa chance, qui nous dévoile ici une facette méconnue de son talent pour la comédie so british. N'oublions pas Lily James (ayant débuté dans la série "Downtown Abbey", vue dans "Cendrillon" de Kenneth Branagh et "Baby Driver"), parfaite de sensibilité, incarnant Ellie, la meilleure amie romantique du héros, qui aimerait être bien plus que cela.

Seul petit bémol : nous aurions aimé voir davantage la "Fan Attitude" de Jack pour les Beatles avant le blackout mondial et son accident. Mais cela ne gâche en rien notre plaisir.

"Yesterday" reste un excellent film, qui donne la pêche, idéal pour se divertir, apportant un regard lucide sur la célébrité et l'importance des priorités de la vie, ses véritables valeurs. A quand une version Rolling Stones ?

Film "Yesterday" de Danny Boyle DVD Universal 2019

Voir les commentaires