Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

musique & clips

Album "BatTement" de Demago 2020

Publié le par Annie et Kristel

Souvenez-vous...

Il y a environ un an, nous vous faisions découvrir dans le cadre de notre rubrique "Attention talent" le groupe Demago et son clip choc "Cinq dernières minutes". Il revient aujourd'hui avec un album baptisé "BatTement" constitué de 10 titres, dont vous pourrez découvrir l'un de ses extraits clippés "Toujours en équilibre" à la fin de notre chronique, agrémentée de visuels, citations, publiés avec l'aimable autorisation de Demago.

Duo parisien né sur les bancs de la fac, Demago pratique un hip-rock français nourri de références littéraires (Steinbeck, Faulkner), musicales (Gainsbourg, Pink Floyd, Radiohead). Ses deux membres, Maun (voix, beatmaker) et Bleach (guitare et piano), enrichis de multiples collaborations, ont sorti en février 2019 un EP "Au cœur de l'atome". L'album "BatTement" verra quand à lui le jour le 5 février 2020. Inspiré de textes sombres, percutants et tranchants, ce nouvel opus est dans la continuité du précédent.

Dès notre première écoute de "BatTement", que nous avons eu la possibilité de découvrir grâce à Demago dont nous remercions la générosité, nous pénétrons d'emblée dans cet univers intense et particulier qui fait sa singularité, entre poésie, réflexion et noirceur distillées avec parcimonie. Des textes intelligents dont la pertinence nous donne à réfléchir sur le monde d'aujourd'hui, l'avenir, l'importance et la fragilité de la vie, avec toujours cette lucidité audacieuse sublimée par la voix chaude et habitée de Maun ainsi que le savoir-faire de Bleach. 

Car Demago, c'est également une expérience forgée sur scène en France, mais aussi en Belgique et Suisse, avec plus d'une centaine de dates dont des premières parties (Aston Villa, La Grande Sophie, Izia, Debout Sur Le Zinc, Les Wampas), des festivals (Rolling Soane, Les moissons rock, Les arts scénics), des salles emblématiques comme Pleyel ou La maroquinerie de Paris.

Autant de raisons pour vibrer au rythme de "BatTement", que vous pourrez vous procurer dès le 5 février 2020, uniquement en version digitale dans un premier temps, auprès du groupe par le biais de tous les réseaux sociaux.

 

Voir les commentaires

Clip "RITMO (Bad Boys For Life) The Black Eyed Peas, J Balvin 2019/2020

Publié le par Annie et Kristel

Enfin, la saga "Bad Boys" est de retour 17 ans après le 2ème opus, reformant le tandem de choc Will Smith et Martin Lawrence, avec "Bad Boys For Life", le 3ème volet tant attendu dont la sortie en salles françaises est prévue le 22 janvier prochain.

A cette occasion, "RITMO", le titre phare du film est signé par les Black Eyed Peas et J Balvin dans un clip tonique correspondant à l'esprit muy caliente de Miami où se déroule également le long-métrage. Inutile de préciser qu'il s'agit déjà d'un tube. 

Réunis pour la première fois, le trio américain The Black Eyed Peas (désormais sans leur chanteuse Fergie) et le hitmaker colombien J Balvin ("Loco Contigo" avec le français DJ Snake et Tyga, ainsi que "Que Calor" de Major Lazer avec El Alfa) nous propose "RITMO", un son à l'accent latino qui sample en version ralentie "The Rhythm Of The Night", le célèbre hit House 90's de Corona. Véritable tourbillon de couleurs fluos, de fêtes, de superbes bolides, évoluant dans des décors futuristes, Will.i.am, entourés des fidèles Apl.de.ap et Taboo, nous entraîne dans des chorégraphies punchy, ou tout simplement sur la magnifique plage de Miami en compagnie de J Balvin, agrémentés d'extraits explosifs du film "Bad Boys For Life".

Mais pourquoi ce choix ? Will.i.am s'explique dans un communiqué : "j'ai voulu réinventer "The Rhythm Of The Night" de Corona pour lui donner une vibe minimale et futuriste avec une fusion afro et reggaeton." De son côté, J Balvin avoue avoir toujours été fan des Black Eyed Peas : "ils sont légendaires et c'est un honneur de les rejoindre et de faire partie du son de "Bad Boys For Life". Désormais, le trio amorce un virage plus orienté latino pour le moment. Après la fin de leur mini-tournée sud-américaine, les Black Eyed Peas ont récemment travaillé avec le groupe colombien Piso 21 ("Miami") et la chanteuse brésilienne Anitta sur "eXplosion".

Pour en revenir au film "Bad Boys For Life", si les deux acteurs principaux, Will Smith et Martin Lawrence ont repris leur rôle, ce n'est pas le cas de Michael Bay qui a laissé sa place de réalisateur au duo Adil El Arbi et Bilal Fallah. Le long-métrage, qui s'annonce dans la lignée des deux précédents, entre action musclée et humour, verra nos deux héros aux prises avec un mercenaire albanais qui veut les abattre à tout prix. 

De quoi nous tenir en haleine jusqu'au 22 janvier prochain grâce au son efficace de "RITMO"...

Voir les commentaires

Clip "Cozy Little Christmas" de Katy Perry 2018/2019

Publié le par Annie et Kristel

Les fêtes de fin d'année arrivant à grands pas, quoi de mieux qu'un clip coloré et pétillant comme Katy Perry sait si bien les faire, pour célébrer l'esprit de Noël...

En effet, la chanteuse, comme beaucoup d'autres artistes en ce moment, vient de dévoiler l'un de ses sons préférés, "Cozy Little Christmas", un titre initialement sorti en 2018 durant cette même période, exclusivement sur Amazon Music, avant d'être distribué sur toutes les plateformes et clippé dans la foulée en 2019.

"Cozy Little Christmas" a été co-écrit par Greg Wells, Ferras Alqaisi et Katy Perry, alors que cette dernière passait les vacances de Noël en famille à Copenhague. Comme l'expriment parfaitement bien les paroles de la chanson, l'amour est le plus beau des cadeaux, une valeur essentielle. A noter que "Cozy Little Christmas" est la seconde chanson de Noël de Katy Perry après "Everyday Is A Holiday" en 2015.

Tour à tour blonde, brune ou rousse, avec des tenues toujours plus extravagantes, Katy Perry nous plonge dans l'ambiance si particulière des fêtes de fin d'année en compagnie du Père Noël avec massages, détente au soleil et chocolat chaud au programme. 

Un clip et une chanson sympathiques qui nous permettent d'oublier pendant quelques minutes la dure réalité du quotidien que nous vivons tous en ce moment, grâce à la magie de Noël.

Voir les commentaires

Album "Nouvelles Pages" réédition "Nouvelle Page" de Jenifer TF1 Musique 2018/2019

Publié le par Annie et Kristel

"Donne-moi le temps"... 

Du temps, nous en avons suffisamment eu pour découvrir le nouvel album de Jenifer "Nouvelle Page". Tellement que nous avons choisi de ne pas vous en parler car, comme dans le cas de notre précédente chronique consacrée à Soprano, nous nous étions trop éloignées de sa date de sortie pour publier un article. Heureusement, fêtes de fin d'année oblige, et donc rééditions, nous avons aujourd'hui l'opportunité de nous rattraper avec la ressortie de "Nouvelle Page", rebaptisée pour l'occasion "Nouvelles Pages".

Il faut savoir que la première commercialisation de l'album était déclinée en trois versions (voir visuels ci-dessous).

Nous avions opté pour un cd de 17 titres dont 3 inédits (également disponibles dans les pressages suivants) et un dvd documentaire "Nouvelle Page: entre les lignes".

Cette fois encore, "Nouvelles Pages" est proposé en plusieurs éditions. Difficile de choisir. Mais nous avons privilégié l'essentiel : la musique et ainsi des inédits. En résumé, cette nouvelle mouture au design complètement différent (pochette et livret) comporte deux cds, le premier de 23 titres dont 4 inédits, et le second de 15 pistes, qui nous permet de retrouver les plus grands tubes de Jen en live, notamment "Ma révolution", "C'est de l'or", "Au soleil", "Donne-moi le temps", justement, ainsi que des sons plus récents.

Comme beaucoup, nous avons fait la connaissance de Jenifer par le biais de la Star Ac. Nous l'avons vu concrétiser son rêve de devenir chanteuse en faisant ses premiers pas dans le monde de la musique, évoluer, s'épanouir dans sa vie de femme, devenir maman, mais avec toujours cette merveilleuse voix, cristalline et emplie d'émotion, à laquelle il est impossible de résister.

Concernant les chansons, les singles mis en avant (et leurs clips) figurent parmi nos préférés: la toute première, "Notre idylle", nous dévoile une Jenifer tout en finesse angélique, suivie de son duo complice avec Slimane (voir capture d'écran YouTube ci-dessus) "Les choses simples", le sensuel "Comme c'est bon", mis en images sous forme de séquences lives et en coulisses, "Encore et encore", un hommage aussi sobre que poignant à son oncle récemment disparu. Le son "Baby blues" évoque sa maternité avec pudeur. A noter également une version solo du titre "Les choses simples" (proche et intime).

Parmi les bonus figure le surprenant "On oublie le reste" feat Kylie Minogue, dont le refrain sample le tube de cette dernière "Can't get you out of my head" et son célèbre "La la la" que nous avons tous fredonné, dont vous pourrez découvrir le clip très élaboré à la fin de cet article.

Côté compositeurs, nous retrouvons, outre ses fidèles collaborateurs, Christophe Maé sur "Comme c'est bon" et "Mystère", Tibz avec "Les choses simples", co-écrit avec Slimane, "Hey Jen", Yseult ("Respire", "Pour nous retrouver") et Barbara Pravi pour "On oublie le reste".

Dans le cadre de "Nouvelle Page", Jenifer achèvera sa tournée le 15 décembre 2019 à la salle Pleyel.

Un album aux multiples facettes alternant joie, tristesse, espoir et amour. Toute une palette de sentiments qui vous fera voyager dans la bulle musicale de Jenifer.

Album "Nouvelles Pages" réédition "Nouvelle Page" de Jenifer TF1 Musique 2018/2019

Voir les commentaires

Album "Du Phœnix aux étoiles..." Réédition "Phœnix" de Soprano Rec 118/Warner Music 2018/2019

Publié le par Annie et Kristel

Cela faisait longtemps que nous souhaitions vous parler du dernier album de Soprano "Phœnix". Hélas, l'ayant écouté bien après sa sortie en 2018, nous avions pensé qu'il était trop tard pour cela. Ô miracle, Soprano a eu l'excellente idée, comme de nombreux autres artistes en cette fin d'année, de rééditer l'opus dans une version collector de 2 cds au lieu d'1, comportant 8 inédits et un visuel (pochette et livret) au design évolutif avec la thématique commune, l'espoir dont nous avons tous besoin, symbolisé par un trèfle à quatre feuilles au milieu du désert qui parvient à s'épanouir.

 Soprano fait partie de ces musiciens que nous apprécions et que nous suivons depuis ses débuts au sein du groupe Psy4 de la rime. Comme le temps passe vite... Soyons honnêtes : Soprano a évolué, s'est assagi et donc logiquement un peu (mais pas complètement) éloigné du rap qui l'a fait connaître, en dépit de sons au flow intact, préférant une orientation plus pop urbaine, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Le natif de Marseille, sa lumineuse ville dont il est fier, est devenu sans conteste une valeur sûre du paysage musical français grâce à sa sincérité et sa sensibilité qui ne peuvent que nous toucher, avec ses textes émouvants, forts et positifs.

Digne successeur de "l'Everest", son précédent album certifié disque de diamant, "Phœnix" (déjà triple disque de platine) et donc "Du Phœnix aux étoiles..." évoquent des sujets aussi variés que la famille, la délinquance ("Plan B" feat Ghali), l'adultère avec "La voisine", le harcèlement des ados par le biais des réseaux sociaux sur le single et clip "Fragile", véritable plaidoyer pour le droit à la tolérance. "A la vie à l'amour" (composé avec l'Algerino et Koston) ouvre le bal des extraits clippés issus de "Phœnix", suivi de "Zoum" aux sonorités latines sur un sample de "Marcia Baila" des Rita Mitsouko avec Niska en feat. L'un des titres phares (et clip) de l'album, "Le coach", avec l'un de ses cousins Vincenzo, nous a enchanté et amusé pendant tout l'été, entre ironie autour de l'obsession du corps parfait et envie de profiter des plaisirs de la vie sans culpabiliser.

Les collaborations d'autres artistes sont nombreuses, entre "Cantare" avec l'incontournable Soolking (déjà présent sur l'album "Il était une fois..." de Black M, chroniqué sur notre blog), "Rampanpan" (avec Tiken Jan Falkoly en introduction). Pour "Du Phœnix aux étoiles...", signalons "Chasseur d'étoiles" avec le fidèle P3gase en feat, "Musica" (Ninho), le surprenant "Cabeza" avec l'inclassable Jul (également de Marseille, comme les idoles de Soprano, IAM), sans oublier "Du temps plein" feat son autre cousin Alonzo. Les codes du rap sont respectés grâce aux participations de ce double album ainsi que l'Intro (Renaissance) et l'Outro (Encore une soirée...), caractéristiques des albums de hip-hop, traits d'union entre l'opus précédent et le suivant, une technique déjà employée dans "l'Everest".

Concernant "Du Phœnix aux étoiles...", nous avons craqué pour le très apprécié "A nos héros du quotidien", un hommage à toutes ces personnes de la vraie vie qui, grâce à un simple geste, une phrase, parviennent à aider leur prochain de façon généreuse et intergénérationnelle, et "Papa Sopra" qui renoue avec le rap à coups de punchlines ciblées, règlements de compte masqués mais jamais très méchants, où il revient sur son succès. Ses deux singles clippés, les derniers en date, sont à retrouver à la fin de cet article.

La particularité de Soprano, Sopra pour les fidèles, est de garder les pieds sur terre avec le sourire et cet accent inimitable et chantant, fidèle à ses valeurs, ses racines.

A noter que Soprano est actuellement en tournée dans le cadre du "Phœnix Tour" jusqu'au 22 décembre 2019.

Un album comme un rayon de soleil qui se conjugue aux étoiles...

"Album "Du Phoenix aux étoiles..." Réédition "Phœnix" de Soprano Rec 118/Warner Music 2018/2019

Voir les commentaires

Album "Pyramide" Réédition de M. Pokora TF1 Musique/Sony 2019

Publié le par Annie et Kristel

Événement : M. Pokora nous propose aujourd'hui la réédition de "Pyramide". 

En plus des 16 titres que contient la première édition comprenant les tubes "Les Planètes", et "Tombé (dont nous vous avions déjà parlé sur notre blog), ce "Pyramide" 2.0 est enrichi de 8 bonus parmi lesquels figurent "Tango Electrique", un up-tempo énergique et sensuel, écrit par Yseult et Cordon, ainsi que "Si t'es pas là" évoquant la future paternité de M. Pokora, une émouvante ballade de Slimane et Renaud Rebillaud, déjà à l'origine de "Tombé".

Dans les nouveaux titres apparaît également le poignant "Mama", générique du téléfilm de TF1, "Le premier oublié", où Matt tient le rôle principal aux côtés de Muriel Robin. Diffusé le 7 octobre dernier, il a enregistré la meilleure audience pour une fiction en 2019 sur TF1.

Vous pourrez aussi retrouver Matt sur les routes avec son "Pyramide Tour", inauguré à Strasbourg, sa ville natale, le 5 octobre.

Enfin, sachez que M. Pokora est nommé pour la 15ème fois aux NRJ Music Awards dans la catégorie "Artiste Masculin Francophone De l'année". La cérémonie sera  retransmise le 9 novembre prochain sur TF1.

Nous lui souhaitons bonne chance pour sa nomination ainsi que pour la réédition de "Pyramide", un excellent album dont vous pourrez découvrir les différentes versions dans le visuel ci-dessous.

Info de dernière minute : M. Pokora a remporté le prix de l'artiste masculin francophone de l'année 2019 aux NRJ Music Awards, cérémonie qui a eu lieu le samedi 9 novembre 2019.

Album "Pyramide" Réédition de M. Pokora TF1 Musique/Sony 2019

Voir les commentaires

Clip "You Can't Stop The Girl" de Bebe Rexha 2019

Publié le par Annie et Kristel

Maléfique est de retour...

Nous avons découvert la brune Bebe Rexha dans le clip du rappeur G-Eazy "Me, Myself & I" en 2016. Depuis, et entre-temps devenue blonde, l'auteure-compositrice-interprète s'est distinguée par ses feats avec Louis Tomlinson (transfuge des One Direction) pour "Back To You" (2017), les incontournables David Guetta et J Balvin avec l'un des tubes de 2018 "Say My Name", ou plus récemment Jax Jones "Harder". Bebe Rexha, également à l'origine du son "The Monster" (2013) pour Eminem et Rihanna, nous revient avec un superbe clip "You Can't Stop The Girl", que vous pourrez voir à la fin de cet article. 

Choisi pour figurer sur la BOF de la suite événement de "Maléfique", intitulée "Maléfique 2: le pouvoir du mal", "You Can't Stop The Girl" permet à Bebe Rexha de faire passer un message fort et féministe. Entre féerie, extraits du film et passages où la chanteuse apparaît aux côtés de différentes jeunes femmes, Bebe Rexha y clame haut et fort que rien ne peut arrêter ses consoeurs qui doivent toutes se battre pour être enfin acceptées telles qu'elles sont, qu'importe leurs conditions physiques ou origines, aimer et pouvoir être aimées.

Un combat déjà amorcé avec une précédente chanson "Not 20 Anymore", où Bebe Rexha évoquait un jeunisme (touchant également les hommes), hélas bien trop présent et de plus en plus tôt, celle-ci en étant déjà victime à seulement 30 ans, tout comme les diktats de la mode. 

Vous l'aurez compris, "You Can't Stop The Girl" s'inscrit parfaitement dans le sillage du film signé Disney "Maléfique 2 : le pouvoir du mal", la suite tant attendue (depuis 2014 !) du premier volet de "Maléfique", qui vient tout juste de sortir dans les salles obscures. On y retrouve bien sûr la belle Angelina Jolie dans le rôle-titre, entourée d'Elle Fanning, devenue bien plus que la soeur de Dakota en princesse Aurore, et Michelle Pfeiffer qu'on ne présente plus, en reine Ingrith.

"You Can't Stop The Girl", une chanson émouvante, efficace, clippée avec merveille. Laissez-vous entraîner, comme Bebe Rexha, dans ce mystérieux tourbillon émeraude...

Voir les commentaires

Clip "Don't Call Me Angel" d'Ariana Grande feat Miley Cyrus et Lana Del Rey 2019

Publié le par Annie et Kristel

Drôles De Dames...

C'est un trio musical inattendu qui s'est formé à l'occasion du single "Don't Call Me Angel", choisi pour figurer sur la BOF du reboot de la mythique franchise Charlie's Angels, réalisé et interprété par Elizabeth Banks, avec Kristen Stewart, Naomi Scott, Ella Balinska dans les rôles principaux, ainsi que Patrick Stewart et Djimon Hounsou. D'après le trailer que nous avons pu visionner, le film sera explosif et les anges au sommet. Sortie prévue dans les salles françaises le 4 décembre 2019.

Pour en revenir à ce fameux trio musical, nous découvrons Ariana Grande, plus sexy que jamais, entourée de l'indomptable Miley Cyrus, bien loin de ses débuts à l'époque d'Hannah Montana, et de l'énigmatique Lana Del Rey. Vous êtes étonnés ? Nous aussi. Mais ne vous y trompez pas. Derrière des abords provocants, se cache un titre efficace, sensuel, entêtant, porté par un clip qui l'est tout autant, où les allusions à Charlie's Angels sont évidentes, notamment par l'omniprésence du logo du film. Petit bonus: la présence à la fin de "Don't Call Me Angel" d'Elizabeth Banks. Décidément, ces trois artistes nous ont concocté un futur tube en puissance que vous aurez le plaisir de voir à la fin de cet article.

 

Voir les commentaires

Album "Il était une fois..." de Black M Wati B/Sony Music/RCA 2019

Publié le par Annie et Kristel

Once Upon A Time...

Après ses deux excellents albums solos "Les Yeux Plus Gros Que Le Monde" (2014) et "Eternel Insatisfait" (2016), Black M poursuit sa route indépendamment du groupe Sexion D'Assaut qui l'a fait connaître aux côtés de ses amis (Gims, Lefa, Maska, pour ne citer qu'eux), et dont il n'est jamais loin. Ce troisième album était très attendu, et c'est ce 13 septembre 2019 que nous avons eu le plaisir de le découvrir.

Le premier single clippé "Bon" (Prologue), gimmick d'un freestyle de 2006, remet au goût du jour un son incisif mâtiné d'egotrip où l'on retrouve un Black M enchaînant des punchlines. Un retour aux sources mêlant ses origines et ses débuts dans la musique, avec quelques membres de Sexion D'Assaut présents dans la vidéo.

S'ensuit "Mon Beau-Frère", ayant pour inspiration le mari de la sœur de Black M, et dont on voit la photo de mariage à la fin de ce clip amusant aux nombreuses situations cocasses, notamment grâce à la présence des acteurs Rayane Bensetti (le gendre idéal) et les amis campés par Issa Doumbia et Zatis. 

Le troisième extrait clippé "Dans Mon Délire" (feat Heuss L'Enfoiré et Soolking), un de nos titres préférés, est à découvrir à la fin de cet article. Résolument plus Old School tendance Funk, clin d'œil à son idole Michael Jackson, "Dans Mon Délire" nous révèle le jeune Black M lorsqu'il n'était encore qu'Alpha Diallo (son véritable patronyme). 

D'autres feats réussis viennent agrémenter l'écoute tels que "Sale journée" (avec BigFlo & Oli), "Monsieur L'agent" (feat Naylinz), "No No No" (PLK), et "Autour De Moi" (avec Koba Lad et Niro). Un album aux thèmes très personnels, à l'image de "Like" à propos de notre quotidien devenu en partie virtuel, "Ainsi Valse La Vie" sur la fragilité de l'existence et le fait que rien n'est jamais acquis (cadre un jour, peut-être SDF le lendemain ?), "Léa", véritable déclaration d'amour à Léa Djadja, sa femme depuis 10 ans et mère de leur fils, "Pervers Narcissique" qui nous a touché de par la véracité de ce sujet, plus que jamais et malheureusement brûlant d'actualité, renforcé par la voix bouleversante de Barbara Pravi. A la fin de la chanson, celle-ci dialogue au téléphone avec cet homme qu'elle aime mais qui la détruit. Toute la détresse, la dépendance, la peur, se retrouvent dans ces mots qui font froid dans le dos. Sans oublier la femme qui lui a donné la vie, la maman d'Alpha, avec deux hommages dans "Oh Mama" et "Maman J'arrive". Comme tout bon opus de rap, "Il était une fois..." se termine par le 16ème et dernier titre, l'épilogue "Doutes".

Black M a réussi avec "Il était une fois..." à nous faire partager un univers plus riche en émotions, plus authentique, sur tout ce qui fait sa vie, son expérience, sa famille, son enfance. Chaque son ouvre une fenêtre sur un monde parfois drôle, parfois tragique, sans cesser de nous surprendre, grâce à des collaborations côté production et écriture avec Vianney, Disiz, mais aussi les fidèles Maska, Barack Adama, Abou Tall. Un album résolument novateur, revisitant les codes du rap avec sensibilité et savoir-faire...

Album "Il était une fois..." de Black M Wati B/Sony Music/RCA 16 titres 2019

Voir les commentaires

Album "Collection 2003-2019" de Grand Corps Malade Anouche Productions 2019

Publié le par Annie et Kristel

Deux ans après l'émouvant "Patients", récemment diffusé sur France 3, co-réalisé par Mehdi Idir et Grand Corps Malade, adapté du livre éponyme de ce dernier, dont nous vous avions déjà parlé sur notre blog, le duo gagnant est de retour avec "La Vie Scolaire", leur second film, qui dépeint le quotidien difficile de Samia, jeune CPE novice, dans un collège de Saint Denis. Le long-métrage cartonne en salles puisqu'il est actuellement numéro 1 du box office, et ce depuis le début de son exploitation.

Vous pourrez d'ailleurs découvrir à la fin de cet article le clip touchant du single "Je viens de là", issu de la BOF de "La Vie Scolaire", réalisé par le fidèle Mehdi Idir, tourné dans le quartier Le Franc-Moisin, avec les acteurs du film. Un texte percutant, qui nous touche, la banlieue étant également notre quotidien, et l'objet de nombreux préjugés, fondés ou non, contre lesquels on doit lutter. Certes, la vie n'y est pas toujours facile, mais elle n'est pas non plus aussi sombre que certains le prétendent, et cela que l'on soit originaire du 93 ou du 95, comme nous. C'est ce qu'évoque avec justesse "Je viens de là", chanson de générique du film, par ailleurs réinterprétation d'un titre déjà existant de Grand Corps Malade.

A l'occasion de cette actualité, Grand Corps Malade s'est penché sur sa carrière et nous propose un double album "Collection 2003-2019" regroupant des sons tirés de ses albums studios, rétrospective de ses titres phares, ainsi que des inédits et des versions live pour le premier comme "J'suis pas rentré", le second étant également axé sur ses plus beaux duos, avec aussi côté raretés "Cassiopée", son tout premier texte mis en musique. 

Outre la nouvelle version de "Je viens de là", citons des feats avec Anna Kova "Espoir adapté" pour "Patients", Kery James et Oxmo Puccino avec "A la recherche", Francis Cabrel "La traversée", Richard Bohringer "Course contre la honte", le regretté Charles Aznavour "Tu es donc j'apprends" ou encore Véronique Sanson avec "Face B". A travers ces titres, nous retrouvons la passion des mots qui caractérise Grand Corps Malade, lui ayant permis de trouver un équilibre dans sa vie et sa voix, inoubliable, reconnaissable entre toutes. Une personnalité que nous apprécions pour sa générosité, sa simplicité et son talent. 

(Crédit photo : Grand Corps Malade présentant son album sur son compte Instagram)

Enfin, notons qu'après un concert au Trianon et trois à la Salle Pleyel, Grand Corps Malade donnera ses dernières représentations parisiennes du Tour du Plan B à l'Olympia les 10, 11 et 12 octobre 2019.

Album "Collection 2003-2019" de Grand Corps Malade 2 CDS Anouche Productions 2019

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>