Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #musique & clips tag

Clip "Don't Call Me Angel" d'Ariana Grande feat Miley Cyrus et Lana Del Rey 2019

Publié le par Annie et Kristel

Drôles De Dames...

C'est un trio musical inattendu qui s'est formé à l'occasion du single "Don't Call Me Angel", choisi pour figurer sur la BOF du reboot de la mythique franchise Charlie's Angels, réalisé et interprété par Elizabeth Banks, avec Kristen Stewart, Naomi Scott, Ella Balinska dans les rôles principaux, ainsi que Patrick Stewart et Djimon Hounsou. D'après le trailer que nous avons pu visionner, le film sera explosif et les anges au sommet. Sortie prévue dans les salles françaises le 4 décembre 2019.

Pour en revenir à ce fameux trio musical, nous découvrons Ariana Grande, plus sexy que jamais, entourée de l'indomptable Miley Cyrus, bien loin de ses débuts à l'époque d'Hannah Montana, et de l'énigmatique Lana Del Rey. Vous êtes étonnés ? Nous aussi. Mais ne vous y trompez pas. Derrière des abords provocants, se cache un titre efficace, sensuel, entêtant, porté par un clip qui l'est tout autant, où les allusions à Charlie's Angels sont évidentes, notamment par l'omniprésence du logo du film. Petit bonus: la présence à la fin de "Don't Call Me Angel" d'Elizabeth Banks. Décidément, ces trois artistes nous ont concocté un futur tube en puissance que vous aurez le plaisir de voir à la fin de cet article.

 

Voir les commentaires

Album "Il était une fois..." de Black M Wati B/Sony Music/RCA 2019

Publié le par Annie et Kristel

Once Upon A Time...

Après ses deux excellents albums solos "Les Yeux Plus Gros Que Le Monde" (2014) et "Eternel Insatisfait" (2016), Black M poursuit sa route indépendamment du groupe Sexion D'Assaut qui l'a fait connaître aux côtés de ses amis (Gims, Lefa, Maska, pour ne citer qu'eux), et dont il n'est jamais loin. Ce troisième album était très attendu, et c'est ce 13 septembre 2019 que nous avons eu le plaisir de le découvrir.

Le premier single clippé "Bon" (Prologue), gimmick d'un freestyle de 2006, remet au goût du jour un son incisif mâtiné d'egotrip où l'on retrouve un Black M enchaînant des punchlines. Un retour aux sources mêlant ses origines et ses débuts dans la musique, avec quelques membres de Sexion D'Assaut présents dans la vidéo.

S'ensuit "Mon Beau-Frère", ayant pour inspiration le mari de la sœur de Black M, et dont on voit la photo de mariage à la fin de ce clip amusant aux nombreuses situations cocasses, notamment grâce à la présence des acteurs Rayane Bensetti (le gendre idéal) et les amis campés par Issa Doumbia et Zatis. 

Le troisième extrait clippé "Dans Mon Délire" (feat Heuss L'Enfoiré et Soolking), un de nos titres préférés, est à découvrir à la fin de cet article. Résolument plus Old School tendance Funk, clin d'œil à son idole Michael Jackson, "Dans Mon Délire" nous révèle le jeune Black M lorsqu'il n'était encore qu'Alpha Diallo (son véritable patronyme). 

D'autres feats réussis viennent agrémenter l'écoute tels que "Sale journée" (avec BigFlo & Oli), "Monsieur L'agent" (feat Naylinz), "No No No" (PLK), et "Autour De Moi" (avec Koba Lad et Niro). Un album aux thèmes très personnels, à l'image de "Like" à propos de notre quotidien devenu en partie virtuel, "Ainsi Valse La Vie" sur la fragilité de l'existence et le fait que rien n'est jamais acquis (cadre un jour, peut-être SDF le lendemain ?), "Léa", véritable déclaration d'amour à Léa Djadja, sa femme depuis 10 ans et mère de leur fils, "Pervers Narcissique" qui nous a touché de par la véracité de ce sujet, plus que jamais et malheureusement brûlant d'actualité, renforcé par la voix bouleversante de Barbara Pravi. A la fin de la chanson, celle-ci dialogue au téléphone avec cet homme qu'elle aime mais qui la détruit. Toute la détresse, la dépendance, la peur, se retrouvent dans ces mots qui font froid dans le dos. Sans oublier la femme qui lui a donné la vie, la maman d'Alpha, avec deux hommages dans "Oh Mama" et "Maman J'arrive". Comme tout bon opus de rap, "Il était une fois..." se termine par le 16ème et dernier titre, l'épilogue "Doutes".

Black M a réussi avec "Il était une fois..." à nous faire partager un univers plus riche en émotions, plus authentique, sur tout ce qui fait sa vie, son expérience, sa famille, son enfance. Chaque son ouvre une fenêtre sur un monde parfois drôle, parfois tragique, sans cesser de nous surprendre, grâce à des collaborations côté production et écriture avec Vianney, Disiz, mais aussi les fidèles Maska, Barack Adama, Abou Tall. Un album résolument novateur, revisitant les codes du rap avec sensibilité et savoir-faire...

Album "Il était une fois..." de Black M Wati B/Sony Music/RCA 16 titres 2019

Voir les commentaires

Album "Collection 2003-2019" de Grand Corps Malade Anouche Productions 2019

Publié le par Annie et Kristel

Deux ans après l'émouvant "Patients", récemment diffusé sur France 3, co-réalisé par Mehdi Idir et Grand Corps Malade, adapté du livre éponyme de ce dernier, dont nous vous avions déjà parlé sur notre blog, le duo gagnant est de retour avec "La Vie Scolaire", leur second film, qui dépeint le quotidien difficile de Samia, jeune CPE novice, dans un collège de Saint Denis. Le long-métrage cartonne en salles puisqu'il est actuellement numéro 1 du box office, et ce depuis le début de son exploitation.

Vous pourrez d'ailleurs découvrir à la fin de cet article le clip touchant du single "Je viens de là", issu de la BOF de "La Vie Scolaire", réalisé par le fidèle Mehdi Idir, tourné dans le quartier Le Franc-Moisin, avec les acteurs du film. Un texte percutant, qui nous touche, la banlieue étant également notre quotidien, et l'objet de nombreux préjugés, fondés ou non, contre lesquels on doit lutter. Certes, la vie n'y est pas toujours facile, mais elle n'est pas non plus aussi sombre que certains le prétendent, et cela que l'on soit originaire du 93 ou du 95, comme nous. C'est ce qu'évoque avec justesse "Je viens de là", chanson de générique du film, par ailleurs réinterprétation d'un titre déjà existant de Grand Corps Malade.

A l'occasion de cette actualité, Grand Corps Malade s'est penché sur sa carrière et nous propose un double album "Collection 2003-2019" regroupant des sons tirés de ses albums studios, rétrospective de ses titres phares, ainsi que des inédits et des versions live pour le premier comme "J'suis pas rentré", le second étant également axé sur ses plus beaux duos, avec aussi côté raretés "Cassiopée", son tout premier texte mis en musique. 

Outre la nouvelle version de "Je viens de là", citons des feats avec Anna Kova "Espoir adapté" pour "Patients", Kery James et Oxmo Puccino avec "A la recherche", Francis Cabrel "La traversée", Richard Bohringer "Course contre la honte", le regretté Charles Aznavour "Tu es donc j'apprends" ou encore Véronique Sanson avec "Face B". A travers ces titres, nous retrouvons la passion des mots qui caractérise Grand Corps Malade, lui ayant permis de trouver un équilibre dans sa vie et sa voix, inoubliable, reconnaissable entre toutes. Une personnalité que nous apprécions pour sa générosité, sa simplicité et son talent. 

(Crédit photo : Grand Corps Malade présentant son album sur son compte Instagram)

Enfin, notons qu'après un concert au Trianon et trois à la Salle Pleyel, Grand Corps Malade donnera ses dernières représentations parisiennes du Tour du Plan B à l'Olympia les 10, 11 et 12 octobre 2019.

Album "Collection 2003-2019" de Grand Corps Malade 2 CDS Anouche Productions 2019

Voir les commentaires

Album "VersuS" de Vitaa et Slimane Universal/Play Two 2019

Publié le par Annie et Kristel

Vitaa et Slimane à l'unisson...

C'est avec impatience et curiosité que nous attendions cet album concept. Le voici enfin dans les bacs et sur notre blog car oui, nous avons eu un coup de cœur pour "VersuS", V pour Vitaa et S pour Slimane, réunis professionnellement par la vie, le destin.

Tout a commencé avec leur single commun "Je te le donne" sorti en 2018, au succès aussi fulgurant qu'inattendu. Au départ, rien ne prédestinait le chemin de ces deux artistes à se croiser : Vitaa, révélée par "A fleur de toi" et bien sûr le cultissime "Confessions nocturnes" en duo avec son amie Diam's, et Slimane, vainqueur de la 5ème saison de "The Voice", devenu auteur/compositeur/interprète incontournable du paysage musical français, n'hésitant pas à prêter son talent pour d'autres chanteurs (M.Pokora, Jenifer). C'est justement grâce à "The Voice" que le projet "VersuS" a pu voir le jour. Pour info, Vitaa et Slimane sont coachs pour "The Voice" et "The Voice Kids" (Belgique).

 Composé de 19 titres, cet opus est porté par les singles clippés "Je te le donne", "VersuS" (l'un de nos préférés, clin d'œil à leurs carrières respectives et à leurs participations dans "The Voice" en tant que coach et candidat), "Ça va ça vient" (un titre positif, plein d'espoir, où Vitaa et Slimane jouent les anges gardiens le temps du clip). "Maëlys", hommage bouleversant à la petite Maëlys De Araujo, disparue tragiquement, et "A fleur de toi", version revisitée, où les voix de Vitaa et Slimane se mêlent à l'unisson, sont d'autres moments forts de l'album. Sans oublier les feats "Fais comme ça" avec Kendji Girac, "Baladé" en duo avec Camille Schenyder et Sola (leurs petites protégées de "The Voice Belgique"), "Hasta La Vista" avec le très discret Gims sur ce son, "On My Skin" feat Camelia Jordana, et "A la vie" avec Amel Bent.

"VersuS" tient toutes ses promesses, alternant émotion, gravité, mais aussi positivité, authenticité, sans temps mort et avec une parfaite unité, grâce à l'osmose artistique entre Vitaa et Slimane, décidément faits pour se rencontrer. Une totale réussite qui caracole en tête des ventes. 

En attendant leur tournée commune "VersuS Tour" qui débutera le 7 mars 2020 (voir le visuel de la tournée ci-dessus), découvrez les 2 clips du duo, "VersuS" et "Ça va ça vient", leur dernier single, à la fin de cet article.

Album "VersuS" de Vitaa et Slimane 19 titres Universal/Play Two 2019

Voir les commentaires

Clip "Señorita" de Shawn Mendes et Camila Cabello 2019

Publié le par Annie et Kristel

L'été est propice aux saveurs latines et épicées, recette que l'on retrouve également chaque année en musique, comme ici avec "Señorita". Qui mieux que Camila Cabello et Shawn Mendes pour représenter cette vague ? En effet, ce duo aussi sensuel qu'efficace, se reforme après "I Know What You Did Last Summer" (2015) extrait de l'album "Handwritten" de Shawn Mendes, avec "Señorita", un superbe clip de notre "ami" Dave Meyers, où la complicité des deux artistes, en proie à une passion muy caliente, est évidente. Il faut dire que Camila et Shawn (oui, oui, c'est plus simple) ont vécu une belle histoire d'amour à l'époque de leur premier single ensemble et se seraient retrouvés à l'occasion de l'enregistrement de "Señorita". Info ou intox ? Qu'importe, cette chanson aux paroles torrides est à écouter sur l'album éponyme de Shawn Mendes. 

Pour la petite histoire, sachez que "Señorita" a été composé par Camila Cabello et Shawn Mendes, bien sûr, mais également par Charli XCX, avec qui Camila avait co-écrit la chanson "Be Right Here" de Kungs et Stargate Feat Goldn (2018-clip disponible sur notre blog), Ali Tamposi, Jack Patterson de Clean Bandit ainsi que Andrew Watt, Benny Blanco (qui est partout en ce moment) et Cashmere Cat. 

Un véritable plaisir des sens...

Voir les commentaires

Clip de James Arthur "Falling Like The Stars" 2019

Publié le par Annie et Kristel

Croire aux étoiles...

James Arthur a été révélé lors de sa victoire dans le télé-crochet "X Factor" (version anglaise) en 2012, et à sa reprise habitée du titre "Impossible" de la chanteuse Shontelle. Depuis, et ce malgré un conflit l'opposant à sa maison de disques et des problèmes personnels (dépression, paradis artificiels) liés à une gloire arrivée bien trop vite et difficile à gérer, James Arthur a réussi, grâce à son authenticité, sa sensibilité et son timbre de voix si particulier à fidéliser son public. Une réussite pour celui qui a connu une enfance difficile mais qui a su rebondir. La preuve puisque James Arthur a vendu plus de 25 millions de disques. Nous l'avons d'ailleurs récemment retrouvé aux côtés d'Anne-Marie sur le titre "Rewrite The Stars", extrait de la bande-originale du film "The Greatest Showman" ("Reimagined"/version cover) dont nous vous avons parlé dans notre dernière chronique à ce sujet.

Avec "Falling Like The Stars" (uniquement disponible en numérique), James Arthur revient avec une balade émouvante (qui a également été remixée par Madism) ainsi qu'un clip bouleversant (que vous pourrez découvrir à la fin de cet article) où il est question d'absence, du manque de l'être aimé, l'attente de son retour, tout en gardant le fol espoir d'un avenir meilleur. Car avec James Arthur qui l'a démontré grâce à son parcours, il ne faut jamais désespérer. Demain est un autre jour...

 

Voir les commentaires

Album "Chocolat" de Roméo Elvis Barclay/Universal 2019

Publié le par Annie et Kristel

Après son ami Lomepal dont nous avions chroniqué "Jeannine", il était tout naturel de vous parler de "Chocolat" signé Roméo Elvis, également co-produit par l'incontournable Vladimir Cauchemar.

Fort du succès de "Morale" (2016) et "Morale 2" (2017) suivis de la réédition "Morale 2luxe" (2018), issus de sa collaboration avec le beatmaker Le Motel, Roméo Elvis ne cesse depuis d'être sur le devant de la scène. Une participation efficace sur le tube que nous avons beaucoup aimé "Hit Sale" du groupe Thérapie Taxi, un featuring sympa, également devenu un hit avec sa sœur Angèle, pour "Tout oublier", Roméo Elvis est devenu incontournable dans le paysage urbain franco-belge.

"Chocolat" est donc son album solo, accompagné d'une pochette pour le moins originale, à l'image du rappeur. Composé de 19 titres (comptabilisés) éclectiques et forts, il recèle de nombreuses surprises. Les feats inattendus sont nombreux : "Parano" avec M (Matthieu Chedid) "Kuneditdoen" qui invite Zwangere Guy, " En silence" avec Témé Tan, et enfin le superbe "Perdu" en compagnie de Damon Albarn de Blur et Gorillaz.

"Chocolat", certifié disque d'or en France et en Belgique, a reçu dès sa sortie un excellent accueil. Cet album aborde de nombreux thèmes, comme la politique sur "Cœur des hommes", la colonisation avec "Belgique Afrique", la nostalgie sur le très personnel "Solo", ainsi que l'émergence d'un public plus varié dans le rap sur l'audacieux "Bobo". Il faut dire que Roméo Elvis arrive à mélanger rap, pop grâce à une facilité d'adaptation et surtout à sa voix grave, reconnaissable entre toutes, ainsi qu'un flow faussement désinvolte.

Surprenant également, le titre "3 étoiles" orienté trap et surtout la présence pour les plus patients d'une piste cachée (ou Ghost Track) exclusivement pour les versions physiques, comme celle que nous sommes en train de chroniquer. Intitulé "1630", ses sonorités sont plutôt funky. Mais attention, même si 20 chansons sont disponibles, cette dernière n'apparaît que dans le cadre de la 19ème, d'où l'importance de ne pas arrêter le CD lorsque vous le croyez terminé.

Question singles et clips, "Malade" a été le premier dévoilé, où Roméo Elvis évoquait une nouvelle fois l'acouphène, ce mal qui le ronge depuis si longtemps. "Normal" et son clip déjanté lui permettait de se confier sur sa célébrité semblable à une drogue, une dépendance. Le tout dernier en date puisque sorti cette semaine et déjà très apprécié "Soleil", est l'un de nos coups de cœur et certainement un tube en puissance. Vous pourrez le découvrir à la fin de cet article. Ode à sa compagne, le mannequin Lena Simonne dite Lénita (qui apparaît discrètement dans "Soleil"), ce clip est une bouffée d'amour, de positivité, mâtiné d'humour, comme Roméo Elvis sait si bien le faire. En effet, "Soleil", réalisé par les célèbres Brice VDH et A$ian Rocky, voit le rappeur réaliser tous ses rêves grâce à un ami à quatre pattes. Mais la fin avec en guest sa sœur Angèle explique tout. 

En conclusion, Roméo Elvis est un artiste sincère, fidèle à lui-même, et "Chocolat", cet opus qui lui ressemble tant, en est la preuve.

A noter que Roméo Elvis sera en tournée dans le cadre du "Chocolat Tour" à l'automne 2019 et se produira à l'AccorHotels Arena (Paris ou Bercy) le 26 mars 2020.

Album "Chocolat" de Roméo Elvis 20 titres (mais 19 référencés) Barclay/Universal 2019

Voir les commentaires

Clip "Tombé" de M. Pokora 2019

Publié le par Annie et Kristel

Pour "Tombé", cette nouvelle chanson de M. Pokora aux accents pop, extrait de son dernier album "Pyramide", nous retrouvons la plume de Slimane, qu'on ne présente plus, et de Renaud Rebillaud (Maître Gims ou plutôt désormais Gims, Kendji, Amir...).

"Pyramide" est un opus abordant des thèmes universels comme l'amour, à l'image de ses deux précédents singles "Les planètes" et "Ouh Na Na", mais également des sujets forts et profonds qui sont le reflet de notre société actuelle, notamment la solitude.

"Pyramide" est un album pensé pour la scène, et ce sera à partir du 5 octobre 2019 qu'M. Pokora  nous donnera rendez-vous pour sa tournée intitulée "Pyramide Tour".

En résumé, MP continue de nous enchanter avec ce clip romantique et angélique tourné dans les rues de Paris. Peut-être "Tombé" deviendra-t-il le tube de l'été ? En tout cas, nous sommes tombées sous son charme.

Voir les commentaires

Album "Jeannine" de Lomepal Pineale Prod 2018

Publié le par Annie et Kristel

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas chroniqué un album de rap. Aujourd'hui, c'est chose faite avec "Jeannine" de Lomepal. Oui, c'est sûr qu'il ne s'agit pas d'une nouveauté, l'opus en question étant sorti en décembre 2018, mais "Jeannine" est si intense qu'il faut l'écouter à plusieurs reprises pour en apprécier toutes les facettes.

Nous avons découvert Lomepal grâce à Youtube il y a quelques années sur les conseils d'un utilisateur. En nous plongeant dans le EP "Seigneur" (2014) de cet artiste que nous ne connaissions pas, nous avons tout de suite adhéré à son univers sombre, mélancolique, avec un flow posé mais habité. Lomepal, également grand fan de skate, a ensuite connu la consécration en 2017 avec son 1er album "Flip" (Flip étant une figure de cette discipline), porté par notre coup de cœur au magnifique clip "Yeux disent", un énorme succès couronné d'un double disque de platine. Est ensuite arrivé "Jeannine", certifié disque de platine un mois après sa sortie, un album de 16 titres comportant des feats remarqués avec Roméo Elvis "1000°C", 1er single et clip très aérien dévoilés (disponible en fin de chronique), dont les paroles du refrain ont intégralement changé à trois reprises avant de devenir définitives, comme Lomepal l'explique lui-même dans le livret de l'album où figurent également d'émouvantes photos de famille. "X-Men" en collaboration avec le rappeur JeanJass (sans Caballero) avec qui Lomepal avait déjà travaillé, est aussi un son que nous apprécions beaucoup, au delà de ses références évidentes aux super-héros Marvel. "Cinq doigts" en compagnie de Philippe Katerine en a étonné plus d'un. Deux mondes musicaux qui se croisent et se complètent finalement à merveille. Pour la petite histoire, Katerine (actuellement à l'affiche de l'original film "Yves") a écrit son refrain en s'inspirant d'un dessin de sa nièce représentant cinq doigts. Le dernier en date, "La vérité" avec Orelsan (clip disponible en fin de chronique) règle ses comptes avec un artiste en quête perpétuelle de gloire. Même si il serait tentant de croire qu'un musicien est visé en particulier, ce ne serait vraisemblablement pas le cas. Le clip a été tourné en direct lors du "Vérité Show" sur Radio Nova le 30 avril 2019, un talk-show exclusif consacré à Lomepal.

"Jeannine" est un disque rare, baptisé ainsi en hommage à sa grand-mère disparue, qu'il a hélas très peu connue. D'ailleurs, le rectangle de la pochette est tirée d'une ancienne photo de celle-ci. Jeannine était atteinte de schizophrénie, une maladie que nous connaissons malheureusement trop bien, un membre de notre famille en étant également atteint. Il est effectivement beaucoup question de folie dans cet album, "Beau la folie" en étant la preuve, avec cette phrase devenue le fil conducteur de l'opus, bien plus qu'un message à son public que le rappeur trouve beau "lorsqu'il se lâche en concert". A signaler aussi le son et clip "Trop beau" sur une idylle aussi magique que cruelle, tragique, "Dave Grohl", un clin d'œil déguisé au célèbre musicien de Nirvana et de Foo Fighters, même si les lyrics se concentrent plutôt sur une très brève histoire d'amour (de nature autobiographique).

A noter enfin la participation de l'humoriste Roman Frayssinet sur "Skit Roman" et Mohave, Pierrick Devin, Stwo, Superpose, Vladimir Cauchemar et VM The Don à la production.

Avec ce 2ème album qu'il ne faut pas comparer à "Flip", Lomepal a su évoluer et s'imposer avec des textes sensibles, passionnés, sur la famille, le temps qui passe, la nostalgie, les amours contrariés, tout en restant fidèle à lui-même. De la poésie urbaine qui sait toucher en plein cœur et prête à la réflexion. Difficile ensuite de s'en défaire. A écouter tout simplement...

Lomepal, dans le cadre de sa tournée intitulée "J Tour" se produira à l'AccorHotels Arena de Bercy (ou Bercy, Paris pour faire simple) les 17 et 18 novembre 2019, cette dernière date étant d'ores et déjà complète. Attendez-vous à des surprises car lors de sa tournée des Zenith en février dernier, Lomepal avait rappé avec les hologrammes (oui, oui, vous avez bien lu!) d'Orelsan et JeanJass pour des versions live de "La vérité" et "X-Men".

Album "Jeannine" de Lomepal 16 titres Pineale Prod 2018

Voir les commentaires

Album des Mauvaises Langues "Pourquoi, comment ?" Verone Productions 2019

Publié le par Annie et Kristel

 

Dernièrement, nous vous avions fait découvrir notre coup de cœur musical, le clip "Passager, passagère" des Mauvaises Langues, 1er extrait phare de leur album "Pourquoi, comment ?", ainsi que leur parcours. Il était donc logique que nous vous proposions aujourd'hui la chronique de cet opus, composé de 12 titres, enregistré au mythique Jet Studio (Bruxelles), avec Géraldine Capart (Dominique A, Miossec...) aux prises de son, et Gilles Martin (Indochine, Vénus...) au mixage. 

"Pourquoi, comment ?" est le 7ème album de ce groupe Lillois aux 20 ans de carrière, qui débute avec "Passager, passagère", un titre efficace vous entraînant dans leur univers poétique et mélodique. "Si je n'avais pas peur" est en revanche plus intimiste, tout comme "Pourquoi, comment ?", la chanson éponyme de l'album. "Puisqu'on a fait des mômes" nous interpelle sur l'avenir de l'humanité, de la terre, mais aussi de nos enfants, afin d'espérer qu'il ne sera pas aussi sombre que nous le craignons. Les textes s'avèrent particulièrement délicats et pertinents dans "Un peu de douceur" et "Les nuages", sans oublier un hommage à leur ville avec "Les rues de Lille".

La voix de Philippe Moreau complète à merveille ce voyage musical entre petits bonheurs, plaisirs simples de la vie et inquiétudes du lendemain, du temps qui passe. Les 4 membres des Mauvaises Langues jouent en parfaite harmonie, alliant amour de la musique, paroles intelligentes, positivité, amitié et professionnalisme, avec un regard empreint de douceur et de lucidité sur nos destinées.

Comme le disent si bien les Mauvaises Langues pour qualifier ce nouvel album aux couleurs solaires, comme les tournesols présents sur la pochette de "Pourquoi, comment ?": "On s'y allonge dans les herbes hautes pour contempler la danse des nuages et simplement lâcher prise."

Une écoute très agréable, qui s'achève bien trop vite...

A noter : les Mauvaises Langues se produiront le vendredi 14 juin 2019 (20h30) à La Dame de Canton Port de la Gare (Paris 13e). Venez nombreux les applaudir.

Merci aux Mauvaises Langues et en particulier à Hervé Poinas pour leur confiance.

Album des Mauvaises Langues "Pourquoi, comment ?" 12 titres Verone Productions 2019

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>