Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

chroniques livres, bd & mangas

Livre "Cinq saisons du corps et autres fièvres" de LOUI Éditions Maïa 2019

Publié le par Annie et Kristel

Merci aux Éditions Maïa et à LOUI pour le SP...

Insuffler de la poésie dans chaque mot est un exercice plus difficile qu'il n'y paraît. Tout ce qui nous entoure et constitue notre vie, la nature, les saisons, et bien d'autres thèmes, peuvent devenir des sources d'inspiration. A l'auteur d'y apporter ensuite sa vision des choses en évoquant des sujets judicieux qui font réfléchir, avec passion, verve et pertinence. C'est ce que LOUI, dramaturge et poète, parvient aisément à nous transmettre grâce à son ouvrage "Cinq saisons du corps et autres fièvres".

Présenté en cinq chapitres: "Idéaux et morts d'astres", "La mue des yeux et des couleurs", "Territoires de chasse et meutes d'arbres", "La muse et le Komodo" et "Les fumerolles du rêve", ce livre nous permet de voyager, de nous évader dans l'univers de ce poète québécois qui aime et respecte son environnement, sans oublier l'amour, un vaste sujet.

Entre slam et poésie, ce recueil est à découvrir afin de voir la vie, notre vie, votre vie, différemment, avec un regard neuf...

Livre "Cinq saisons du corps et autres fièvres" de LOUI Éditions Maïa 2019

Voir les commentaires

Livre "La maison du pasteur" de Christelle Morize Amazon 2016

Publié le par Annie et Kristel

Une étrange maison...

"La maison du pasteur" cache bien des secrets. Wise River, petite ville en apparence tranquille du Montana, est de nouveau frappée par une vague de meurtres, la première depuis une vingtaine d'années. Pour faciliter son enquête, le shérif Steven Carter contacte la très spéciale Ghost Hunter Team, sur les conseils de son ami d'enfance Ben Garrett, qui a rejoint les rangs du FBI à Washington. Ghost Hunter Team, équipe de choc composée de quatre membres, à savoir Connor, le boss, sa fille Hope et les cousins Bruce et Rob O'Brian, aux caractères diamétralement opposés, n'est pas à proprement parler une agence comme les autres puisqu'elle chasse les fantômes. Alors que Ben a été satisfait de leurs services dans le passé, Steven est plutôt sceptique. Et pourtant, ce dernier ira de surprises en surprises, toutes reliées à cette fameuse maison du pasteur et à sa sombre histoire...

Comme vous le devinerez, ce roman fait partie du style horrifico-fantastique que nous aimons particulièrement. Dans la lignée de séries US comme "Supernatural" dont nous vous avons déjà parlé sur notre blog, entre road-trip, chasse aux fantômes, légendes urbaines, "La maison du pasteur" trouve tout naturellement sa place dans notre bibliothèque.

L'auteure Christelle Morize, prolifique et sériephile, nous plonge d'emblée dans son univers. Nous apprécions sa maîtrise du sujet sans temps mort, tout en gardant sa part d'originalité grâce à un savant dosage de suspense, révélations, noirceur sans pour autant s'égarer dans des détails aussi glauques qu'inutiles.

Impossible de nous arrêter avant d'avoir connu le fin mot de l'histoire. Un livre que l'on quitte à regret. Frissons garantis...

Livre "La maison du pasteur" de Christelle Morize Amazon 2016 

Voir les commentaires

Livre "Mais tu me reviendras" de Mathieu Albaizeta Amazon 2018

Publié le par Annie et Kristel

Merci à Mathieu Albaizeta pour le SP

Retour aux sources...

Voilà ce qui qualifierait le mieux ce mal-être qui habite Etienne, et qui le pousse un jour à tout quitter, sa vie, sa famille, son travail. Tout recommencer pour mieux se retrouver. Voir la vie différemment, sans peur d'être jugé, sans peur du lendemain, avec un regard neuf, presque naïf, inconscient, semblable à un adolescent, où pointe parfois l'ombre d'un remord. Vivre au jour le jour. Demain n'est pas aujourd'hui est devenue sa philosophie. A travers ce périple, cette quête initiatique, Étienne va faire de belles découvertes, rencontres, d'autres moins, qui le pousseront à s'interroger : a-t-il vraiment fait le bon choix en abandonnant tout ce qui lui était cher, sa famille ?

Il s'agit du premier roman que nous lisons de Mathieu Albaizeta, également auteur de "La femme muette" ainsi que de plusieurs recueils de poésie. Cela a été facile de comprendre Etienne, ses tourments, sa lassitude, son envie de tout plaquer, à une époque où la pression est plus que jamais présente. Qui n'a jamais rêvé de cela ? Ensuite, chacun est libre de se faire sa propre opinion sur son existence, ses choix, ses priorités. "Mais tu me reviendras" invite à cette réflexion, aller au delà de ses limites, et Mathieu Albaizeta a réussi, par une écriture sobre mais efficace, à nous plonger dans une introspection qui pourrait bien donner lieu à une certaine forme de renaissance.

Livre "Mais tu me reviendras" de Mathieu Albaizeta Amazon 2018

Voir les commentaires

Livre "Des cornichons au chocolat" Stéphanie/Philippe Labro J.C. Lattès/Le livre de poche 1983/2007

Publié le par Annie et Kristel

Dans le rétro...

"Des cornichons au chocolat", péché mignon de Stéphanie, 13 ans, vous connaissez ? Ce livre, présenté comme un journal intime, publié en 1983 chez Jean-Claude Lattès, et supervisé par l'auteur Philippe Labro, a été un véritable best-seller. Mais saviez-vous qu'il s'agissait surtout d'une grande imposture littéraire, même si nous sommes ici loin de Romain Gary, alias Émile Ajar, avec son ouvrage "La vie devant soi", qui lui avait permis de se voir attribuer un 2ème prix Goncourt sous cette fausse identité ? Mais revenons à Stéphanie...

Nous avons lu "Des cornichons au chocolat" dans les années 90, bien après sa parution. Stéphanie, une jeune parisienne de 13 ans, y dépeint son quotidien, entre le collège qu'elle appelle "La ferme", ses parents peu présents, son chat Garfunkel, ses amies, ses tourments, mais surtout sa solitude et le mal-être qui caractérise l'adolescence. Sans oublier les cornichons au chocolat qu'elle adore dévorer, d'où le titre du livre. Il est très facile de s'identifier à cette héroïne attachante, sensible, son univers qui oscille entre humour et gravité, ainsi que ses mots, ses tournures de phrases volontairement maladroites afin de préserver la fraîcheur de l'ensemble. Un téléfilm adapté de l'ouvrage phénomène voit même le jour en 1991, réalisé par Magali Clément, avec notamment le regretté Alain Bashung et Elisabeth Wiener dans la distribution.

"Des cornichons au chocolat" est un livre que nous avons beaucoup aimé. Malgré tout, nous trouvions étrange l'implication de Philippe Labro dans le projet, l'anonymat jalousement gardé de Stéphanie ainsi que ses nombreuses fautes de vocabulaire, de syntaxe présentes dès les premières pages, comme pour prouver que Stéphanie était bien une adolescente de 13 ans. Sauf que...

En 2003, Philippe Labro révèle être le seul auteur de cet ouvrage, expliquant que Stéphanie n'avait jamais existé en dehors de sa plume. Il s'est d'ailleurs excusé auprès des nombreuses lectrices qui s'étaient senties proches de l'héroïne, et qui, entre-temps, étaient devenues des femmes, avec de nombreuses interrogations autour de l'identité véritable de l'auteure. Elles se sont senties trahies. Cela a été également notre cas, et il nous a fallu du temps pour accepter cette nouvelle en tant que lectrices. Nous avons finalement pardonné et acheté la réédition de 2007 publiée sous le nom de Philippe Labro, et dans laquelle il explique ce choix, par crainte de manquer de crédibilité au début de sa carrière et "amusement d'avancer masqué, pour parler comme Cocteau". Mais Philippe Labro a ensuite compris, bien après "Des bateaux dans la nuit", paru chez Gallimard, que Stéphanie était en fait la petite sœur de "Manuella" et Clara de "Franz et Clara", respectivement publiés en 1999 et 2006, s'inscrivant ainsi dans une trilogie féminine.

Reste un livre au charme toujours intact, qu'il soit signé Stéphanie ou Philippe Labro...

"Des cornichons au chocolat" de Philippe Labro, paru aux Editions Jean-Claude Lattès, Le livre de Poche pour la présente édition, 2007

Voir les commentaires

Livre "Cinq minutes: et si elles faisaient la différence?" de Pascale Marie Quiviger 2018

Publié le par Annie et Kristel

Merci à Pascale Marie Quiviger pour le SP...

Cinq minutes, et si elles faisaient la différence ? 

C'est la question que se pose l'auteure Pascale Marie Quiviger, dont nous connaissons et apprécions les autres œuvres, en particulier "La Malédiction Cathare", qui a remporté le 1er prix du roman de Flayosc. Le thème choisi pour ce recueil de nouvelles, toutes aussi différentes que complémentaires, est relatif à ces fameuses, décisives, déterminantes cinq minutes, au temps, un fil rouge autour de nos choix, nos interrogations, nos priorités. Les points de vue sont aussi bien féminins que masculins, la tristesse et la joie se côtoient, et nous reconnaissons le style de l'auteure, lucide, sincère, réaliste. Des instants de vie qui nous permettent de réfléchir et de comprendre ce que nous sommes et ce que nous souhaitons être. L'implacable sablier du temps, que l'on retrouve sur la couverture de l'ouvrage, est également présent dans chaque situation : lors de rencontres avec un sans-abri, un mariage vu à travers les yeux des deux futurs époux, une situation professionnelle tendue, une relation père-fils, un match de football, et tant d'autres sujets.

Difficile de choisir notre nouvelle préférée, chacune faisant partie intégrante d'un puzzle, le puzzle de l'existence, la nôtre, la vôtre. Ce recueil émouvant, bouleversant, parlera à tous. N'hésitez pas à le découvrir grâce au lien suivant :

https://www.amazon.fr/CINQ-MINUTES-elles-faisaient-différence/dp/198097666X

Livre "Cinq minutes : et si elles faisaient la différence ?" de Pascale Marie Quiviger 2018

Voir les commentaires

Manga "City Hunter Rebirth" tome 1 de Hojo Tsukasa et Nijiki Sokura Éditions KI-OON 2019

Publié le par Annie et Kristel

Honte à nous !!! Pour des lectrices, notamment de mangas, nous ne vous avons pas proposé de chronique à ce sujet depuis bien trop longtemps, alors que la rubrique de ce blog s'intitule "Livres, BD et mangas". Pour nous faire pardonner, nous avons donc choisi de vous parler de "City Hunter Rebirth" dont le 1er tome est récemment sorti. 

A l'heure où Nicky Larson fait de nouveau parler de lui, grâce au film de Philippe Lacheau "Nicky Larson et le parfum de Cupidon", très bien accueilli à sa sortie en salles malgré le scepticisme des puristes lors de l'annonce du projet, le manga ou plutôt shonen très populaire bénéficie d'une seconde jeunesse. Pour mémoire, les aventures de ce détective, incorrigible séducteur, se sont arrêtées en 1991 au Japon.

L'histoire: le cœur de Kaori ne bat que pour Ryo Saeba (City Hunter), Nicky Larson en français. Kaori, jeune femme célibataire, prisonnière d'une vie qui ne lui correspond pas, reste obsédée par le héros de son adolescence, qui lui apporte rêve et réconfort. Mais c'est sans compter sur la main du destin. Après un accident de train, elle retrouve ses esprits, enfin plus ou moins, redevenue adolescente dans le Shinjuku des 80's où elle va rencontrer... Ryo, bien sûr. Pourra-t-elle conquérir son cœur et vivre l'histoire d'amour qu'elle a toujours désirée ?

Ce courageux détective à la sensualité exacerbée fait ici un retour en force. Il faut dire que cet ingénieux spin-off de Nijiki Sokura a été validé et supervisé par le créateur de la série Hojo Tsukasa himself et possède tous les atouts pour plaire: un sujet original qui revisite le mythe sous forme d'hommage gentiment parodique à travers les yeux d'une fan. Que vous soyez de la génération Club Do où l'anime d'origine était diffusé, amateurs de mangas ou tout simplement pour passer un bon moment, n'hésitez pas à vous plonger dans cet univers. Bonne nouvelle : le 2ème tome sortira en France le 9 mai prochain...

Manga "City Hunter Rebirth" Tome 1 de Hojo Tsukasa et Nijiki Sokura Éditions KI-OON 2019

Voir les commentaires

Livre "LiBéCo" d'Elisabeth Charier Editions Bookelis 2018

Publié le par Annie et Kristel

Cela faisait longtemps que nous souhaitions proposer une chronique sur les écrits d'Elisabeth Charier, talentueuse auteure à l'imagination fertile, comme le démontre sa saga de science-fiction "Gahila".

Notre choix s'est porté sur "LiBéCo" (Compagnie des bénéficiaires de la liberté) qui représente parfaitement bien la personnalité généreuse et engagée d'Elisabeth Charier dans de nobles causes: l'écologie, la protection animale et bien d'autres encore.

"LiBéCo" se situe dans un futur pas si éloigné et c'est cela le plus inquiétant, car tout ce qui y est relaté pourrait arriver. Prendre conscience de l'importance de nos décisions et de leurs conséquences sur la préservation de notre planète et des générations futures. C'est là tout l'enjeu du propos de ce roman.

Tout débute par l'évacuation des tours dirigées par la société toute-puissante LiBéCo. Les familles doivent rejoindre de nouveaux dômes, les anciennes habitations étant obsolètes. Pourtant, il est bien étrange de séparer les enfants de leurs familles. C'est en tout cas ce qui va alerter trois parents qui décident de quitter discrètement le groupe des adultes dont ils font partie afin de découvrir la véritable raison de cet exil imposé. L'impensable devient réalité. Comment survivre caché de tous ? LiBéCo est-elle une société de confiance en dépit de ses secrets ? Retrouveront-ils leurs enfants ?

Dans cet avenir post-apocalyptique, l'auteure maîtrise à la perfection le suspense, savamment distillé. L'écriture est fluide comme nous l'aimons, les personnages, nombreux, sont attachants, les situations réalistes, avec une structure narrative cohérente se concluant par un épilogue. Ce sujet est plus que jamais d'actualité, comme l'explique très justement Elisabeth Charier à la fin de cet ouvrage, une nouvelle devenue livre grâce à l'initiative d'un lecteur qui croyait, à juste titre, au potentiel de "LiBéCo" que nous vous recommandons chaudement.

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à suivre le lien suivant qui vous permettra de découvrir "LiBéCo" et l'univers d'Elisabeth Charier :

https://www.amazon.fr/gp/product/B07LCNYD2Q?pf_rd_p=61e3aca3-2f4c-4ed4-8b56-08aa65c1d16f&pf_rd_r=68TV9DRGA3GE0DZDPMA5

Livre "LiBéCo" d'Elisabeth Charier Éditions Bookelis 2018

Voir les commentaires

Livre d'Aimée Parlémo "Des mots, des mots, des émois" Éditions Edilivre 2018

Publié le par A & K

Merci à Aimée Parlémo pour le SP

Les mots pour des maux et des douceurs...

Des mots pour guérir, décrire, philosopher et apprécier. Evoquer la vie, l'humain, des valeurs qui parlent à tous. Les sentiments, les émotions, le désarroi, l'amour, la tristesse, la colère, la haine... Chacun s'y retrouve car c'est ce que nous connaissons tous.

Aimée Parlémo, l'auteure, aime manier les mots pour exprimer les maux, les joies, le bonheur, le chagrin. La poésie des mots, c'est de faire ressortir le meilleur de nos propos. Des mots, que des mots. La passion des mots.

Aimée Parlémo écrit depuis sa plus tendre enfance afin de transmettre son ressenti, son expérience, sa vision de la vie afin d'avancer de façon sereine dans un monde parfois difficile. De nature positive, elle aime toutefois passer par la nuance pour éviter de tomber dans l'utopie. Dès l'âge de 15 ans, elle s'inscrit dans un club de lecture qui lui permet de partager, écouter, offrir mais surtout débattre sans jugement mais avec respect de l'autre et ouverture d'esprit. Les voyages, ces découvertes de nouvelles contrées, l'ont également ouverte au monde d'une bien jolie façon.

N'hésitez pas à découvrir cet excellent ouvrage grâce au lien suivant:

https://www.amazon.fr/Mots-Emois-Parlemo-Aimee/dp/2414283912/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1549043791&sr=1-1&keywords=Des+mots%2C+des+mots%2C+des+émois+Aimée+Parlemo

Livre d'Aimée Parlémo "Des mots, des mots, des émois" Editions Edilivre 2018

Voir les commentaires

Livre "Mieux vaut en rire" d'Alix Etournaud Editions JC Lattès

Publié le par Annie et Kristel

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas publié une chronique littéraire, et nous avons eu envie de vous faire découvrir cet ouvrage, certes pas récent (2011), controversé, sulfureux, mais dont le sujet nous semblait intéressant.

L'auteure, la journaliste de presse écrite Alix Etournaud raconte dans "Mieux vaut en rire" comment son couple, après de nombreuses années de vie commune et deux enfants ainsi qu'un troisième à venir, vole un beau jour en éclats. Comment deux êtres qui s'aiment sincèrement peuvent-ils en arriver là ? Tout simplement à cause d'une interview au cours de laquelle son mari, un homme d'affaires réputé, tombe sous le charme d'une célèbre présentatrice de JT, descendante d'une lignée prestigieuse télévisuelle. Cependant, l'époux reste conscient de l'erreur qu'il commet et de l'attachement qu'il éprouve toujours pour sa femme, au delà de son infidélité.

Entre séparation, réconciliation et pardon, l'histoire est bien sûr autobiographique et chaque lecteur reconnaîtra sans peine les personnalités évoquées au sein d'une histoire très médiatisée il y a quelques années. Alors, évidemment, les critiques ont souvent été mauvaises, jugeant le livre voyeuriste, trop proche du règlement de comptes, mais nous avons plutôt vu le désarroi d'une femme courageuse, une battante qui, outre la pression, l'incertitude de son avenir conjugal, continue de faire confiance à l'homme de sa vie. Car oui, il est et restera l'homme de sa vie, le père de ses enfants. Un récit auquel il est facile de s'identifier, et ce malgré le milieu aisé d'où sont issus les protagonistes, autre point négatif avancé par les détracteurs.

Un livre à découvrir pour un sujet traité sans temps mort ni atermoiements mais avec humour, en dépit du contexte.

Livre "Mieux vaut en rire" d'Alix Etournaud Editions JC Lattès

Voir les commentaires

"Conducteur de nuit" de Paul Blanchot Amazon

Publié le par A & K

Sombre comme la nuit...

Dès les premières pages, nous devinons que cette nouvelle, extraite du premier tome du recueil "Veillées funèbres" va nous entraîner au cœur des ténèbres avec ce conducteur amateur de sensations fortes et nocturnes dans lesquelles il se perd. Entre rêve et réalité, il ne peut y avoir qu'une issue fatale et cet anti-héros devra affronter ses propres démons mais aussi assumer ses responsabilités. Une ambiance digne de Stephen King dont Paul Blanchot est un fan de longue date avec un soupçon d'Hitchcock, plus particulièrement "Psychose" à travers la personnalité de cet homme qui évoque parfois Norman Bates. L'auteur distille un suspense qui monte crescendo à mesure que la vérité se dévoile grâce à la maîtrise de son écriture.

Paul Blanchot est un auteur prolifique que nous apprécions par sa capacité à se renouveler et à nous surprendre. Originaire de Nice, il est diplômé d'un master de conception de jeux vidéo (Game Designer) et écrit depuis l'adolescence. Ses influences s'inspirent de la science-fiction ("Dune"), la fantasy ou l'épouvante. Pour info, le deuxième tome de "Veillées funèbres" vient de sortir. L'occasion idéale pour découvrir l'univers de Paul Blanchot et "Conducteur de nuit" grâce à ce lien:

https://www.amazon.fr/Conducteur-nuit-Paul-Blanchot-ebook/dp/B00NP740UG/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1544545667&sr=1-1&keywords=Conducteur+de+nuit

Vous y trouverez, outre cette excellente nouvelle, tous les ouvrages de l'auteur, le lien vers son blog, une biographie, bref toute son actu. Si vous aimez avoir peur, alors vous savez ce qu'il vous reste à faire...

"Conducteur de nuit" de Paul Blanchot Amazon

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>