Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Livre "La folle vie de Lili" de Liliane Rovere Editions Robert Laffont 2019

Publié le par Annie et Kristel

"Dix pour cent", vous connaissez ? L'excellente série imaginée par Dominique Besnehard, lui-même ancien agent de stars, narrant le quotidien inspiré de son expérience d'une agence artistique d'acteurs, dont fait partie Arlette et son chien Jean Gabin. Mais qui se cache derrière ce personnage truculent au franc-parler typiquement parisien ? Réponse: Liliane Rovere, qui se livre entièrement dans son autobiographie "La folle vie de Lili" parue aux Editions Robert Laffont.

Présentation : née à Paris en 1933, Liliane Rovere a connu une vie digne d'un roman. Son enfance sous l'occupation, le viol qu'elle a subi, sa passion du théâtre et surtout du jazz, son idylle passionnée avec le grand musicien Chet Baker, son mariage mouvementé avec Bibi, le bonheur d'être maman avec sa fille Tina. Une actrice discrète et prolifique à la carrière bien remplie, comptant à son actif plus de 50 films, sans oublier des rôles à la télévision et sur les planches.

L'autobiographie n'est pas un exercice facile, parfois racoleuse ou bien trop éloignée de la réalité. Heureusement, ce n'est pas toujours le cas. Pour en avoir lu beaucoup, nous pouvons aisément vous confirmer que "La folle vie de Lili" fait exception à la règle. Liliane Rovere est une femme au caractère bien trempé. Son écriture l'est tout autant, franche, directe, spontanée, tout en gardant une part de pudeur et d'innocence, comme cette petite fille qu'elle était et qui a su affronter les épreuves, les décennies avec aisance, persévérance, courage. Son amour absolu pour le jazz, ses rencontres avec des noms illustres de cette mouvance musicale dont Chet Baker qui comptera beaucoup pour elle et ses connaissances en la matière forcent l'admiration, mais pourraient en revanche rebuter les néophytes tant la liste est longue. Pour notre part, nous trouvons cela remarquable d'être animée d'une telle flamme. Le théâtre, dont Liliane parle avec fougue, fait également partie de son univers, tout comme l'écriture de pièces dans un style plutôt avant-gardiste, indépendant, qui lui ont valu quelques déceptions mais paradoxalement un succès d'estime. Le cinéma lui a aussi ouvert ses portes. En dépit de violences conjugales dont elle a finalement su se défaire après des années d'emprise, Liliane a eu la joie d'accueillir le soleil de sa vie, la petite Tina. Toujours prête à accepter un rôle, sa ténacité lui a permis de connaître enfin le succès qu'elle mérite grâce à la série "Dix pour cent". Un succès tardif, certes, mais qui lui vaut désormais de nombreuses propositions parmi lesquelles (on ne rit pas-Liliane sait faire preuve d'autodérision) "La minute vieille" sur Arte, la pastille humoristique de Fabrice Maruca, et "Family business", l'une des nouvelles séries de Netflix avec Gérard Darmon et Jonathan Cohen, où elle campe une dealeuse de cannabis.

Alors, plongez sans hésiter dans la vie de la pétillante et généreuse Lili, qui vous entraînera dans un tourbillon d'émotions.

Livre "La folle vie de Lili" de Liliane Rovere Editions Robert Laffont 2019

Voir les commentaires

Clip "Physical" de Dua Lipa 2020

Publié le par Annie et Kristel

Actuellement, nous traversons toutes et tous une période très difficile provoquée par la propagation du Covid-19. Par mesure de précaution et surtout de protection, nous devons rester à la maison. Afin de se changer les idées et sortir de cette inquiétude omniprésente, rien de mieux que la musique, toujours là pour nous accompagner dans les bons et les mauvais moments. Ainsi, nous avons choisi le clip "Physical" de Dua Lipa, entraînant et coloré.

Pour info, si vous ne la connaissez pas encore, Dua Lipa est une auteure-compositrice-interprète britannique d'origine albanaise (son prénom Dua signifie "Amour" en albanais) dont la carrière a véritablement débuté en 2015 avec son entrée au sein de la major Warner. Dans la foulée, elle publie son 1er single "New Love" suivi de son album éponyme comprenant sur toute la durée de son exploitation de nombreux hits parmi lesquels "New Rules", "One Kiss" feat Calvin Harris, "IDGAF" dont le clip a été réalisé par Stromae, "Scared To Be Lonely" feat le DJ Martin Garrix, "No Lie" feat Sean Paul. Début 2019, Dua sort un nouveau son, "Swan Song", tiré de la BOF du film de SF "Alita: Battle Angel", avant de se concentrer sur son 2ème album "Future Nostalgia", prévue le 3 avril prochain.

Après le tube disco-rétro "Don't Start Now", Dua Lipa continue de nous faire danser avec le nostalgique "Physical" (hommage au single du même nom d'Olivia Newton-John de 1981), nouvel extrait issu de "Future Nostalgia". La princesse de la pop signe ici l'un des retours les plus attendus de 2020.

Egalement inspirée par Madonna, Gwen Stefani ou Outkast pour ce nouveau projet au succès déjà assuré, Dua Lipa entre dans une phase 80's très en vogue actuellement pour notre plus grand plaisir, proches des derniers sons de The Weekend. "Physical" est assurément le titre-phare de "Future Nostalgia", évoquant la passion et l'exaltation amoureuse, single en collaboration (à la production et l'écriture) avec Clarence Coffee Jr, Jason Evigan (Maroon 5, David Guetta), Koz et Sarah Hudson.

La chanteuse enflamme le dancefloor dans ce clip tonique, flashy, fashion, mêlant prises de vues réelles et animées, chorégraphies dans un tourbillon de couleurs entre love story avec l'un de ses danseurs, visuel tournoyant et lumineux que l'on doit à Lope Serrano pour Nicolás Mendes du collectif CANADA (Katy Perry, Tame Impala, Phoenix) basé à Barcelone et Londres.

Le clip "Physical" est basé sur "Order And Cleanhness" (1981), un schéma conceptuel des artistes suisses Peter Fischli et David Weiss. Au delà de son esthétisme s'y trouvent des éléments universels mentionnés ou représentés : humains, émotions, animaux, matières, tout ce qui constitue notre vie. Lope Serrano les a associé aux couleurs primaires existantes dans "Physical", ce qui peut être interprété comme un message de tolérance. L'oiseau animé de certaines scènes symboliserait quand à lui l'amour ou le sexe, et la dernière scène représente selon Lope Serrano l'orgasme, "le noyau de la carte", "le centre d'existence".

A noter que pour les besoins de "Physical", la marque Pepe Jeans, dont Dua Lipa est l'une des égéries depuis 2019, a créé une gamme spéciale de jeans multicolores, que l'artiste porte durant la vidéo, tout comme des débardeurs conçus par Helmut Lang et lors de la scène finale, une robe noire signée Yves Saint Laurent.

Une petite bulle de rêve, de danse en technicolor, idéale pour se détendre et voyager dans un autre univers.

4 minutes de pur bonheur...

Prenez soin de vous et de vos proches en musique.

Voir les commentaires

Clips "What A Man Gotta Do" des Jonas Brothers 2020

Publié le par Annie et Kristel

Les Jonas Brothers sont de retour cette année avec un single ainsi qu'un clip amusant et complètement déjanté, "What A Man Gotta Do", qui devrait ravir à coup sûr tous les cinéphiles.

Nick, Joe et Kevin Jonas sont revenus sur le devant de la scène avec leur album "Happiness Begins" (et leur tournée éponyme), portés par les tubes "Sucker", "Cool" et "Only Human". A présent, les trois frères, plus en forme que jamais, nous propose leur nouveau son clippé, "What A Man Gotta Do", composé par Ryan Tedder (leader du groupe One Republic) et David Stewart.

La particularité de la vidéo signée par le talentueux Joseph Kahn est son casting constitué, comme pour "Sucker", des épouses Jonas, à savoir Priyanka Chopra Jonas (récemment apparue dans la série "Quantico"), Sophie Turner (Sansa Stark dans "Game Of Thrones") et Danielle Jonas. Elles les accompagnent dans un hommage au 7ème art en y reprenant des scènes cultes de films emblématiques. Une explication s'impose pour les néophytes afin de savourer pleinement ces clins d'œil :

Nick endosse le rôle de Tom Cruise dans le film "Risky Business (de Paul Brickman, avec Rebecca De Mornay, 1983), en chemise blanche et lunettes noires, pour séduire Priyanka, déjà sous le charme.

Joe, à la manière de John Travolta, foule la piste de danse façon "Grease" (de Randal Kleiser, dans lequel nous retrouvons également Olivia Newton-John, 1978), aux côtés de deux Sophie, l'une blonde angélique, l'autre redoutable brune.

Kevin, Roméo des temps modernes, boombox à l'appui, tente de séduire Danielle en se postant devant sa maison, tout droit inspiré du long-métrage "Un monde pour nous..." (de Cameron Crowe, avec John Cusack, Ione Skye et Lili Taylor, 1989).

A noter également l'apparition discrète du trop rare Matthew Modine (à gauche, au premier plan de la photo ci-dessous).

Enfin, sachez qu'une version alternative, moins élaborée, de "What A Man Gotta Do" (Vegas Ride), mettant en scène les Jonas Bros à Las Vegas, existe aussi. Bien qu'elle ne soit pas notre préférée, nous avons choisi de vous la faire également partager afin que vous puissiez comparer les deux facettes de ce titre, véritable condensé de bonne humeur, qui nous permet d'oublier pendant quelques minutes une actualité bien trop sombre.

Voir les commentaires

Série "Peaky Blinders" Saison 5 Blu-ray Arte Editions 2019

Publié le par Annie et Kristel

Zoom sur la série emblématique "Peaky Blinders"...

"Peaky Blinders" est une série britannique incontournable, déjà culte, diffusée sur la BBC, Arte, et également disponible sur Netflix. Elle revient pour une 5ème saison encore plus puissante et percutante que les précédentes, raison pour laquelle nous avons décidé de vous la faire découvrir, si vous ne la connaissez pas déjà.

L'histoire: en 1919, la famille Shelby et son gang des Peaky Blinders (surnommés ainsi parce qu'ils ont des lames de rasoir cousues dans leurs casquettes), font régner la loi et la terreur à Birmingham. Pour lutter contre ces criminels, Winston Churchill décide d'envoyer un officier aux méthodes brutales.

Pour l'anecdote, sachez que la fameuse bande des Peaky Blinders a réellement existé. Mais l'époque de leurs méfaits a été changée, passant de 1890 à 1920, afin de situer l'action dans l'époque incertaine de l'entre-deux-guerres. Les véritables Peaky Blinders ont disparu en 1910, détrônés par un gang rival, les Birmingham Boys.

Dans cette 5ème saison, un bond dans le temps nous accueille pour un retour aux sources de la série. Au cœur de l'intrigue, le krach boursier de 1929 qui va changer la vie de la famille Shelby, plongeant le monde et notamment l'Angleterre dans la tourmente. Le business des Peaky Blinders s'en ressent, mais ces derniers comptent sur la panique générale pour en tirer de nouveaux profits. Tommy Shelby, désormais député du Labour, est approché par Oswald Mosley, un ambitieux et charismatique politicien, qui cache de biens sombres secrets. Tommy va devoir prendre des décisions importantes pour son clan et son pays.

"Peaky Blinders" de Steven Knight, est une série âpre, violente, et paradoxalement intelligente, brillante, que nous suivons depuis sa création, avec des saisons au rythme soutenu, irrégulier, mais avec une qualité toujours au rendez-vous, ponctuées par des moments forts. l'Angleterre des années folles y est dépeinte avec justesse, incluant les conditions ouvrières difficiles de l'époque, l'économie parallèle orchestrée par les gangs, les traumatismes des soldats revenus de la guerre des tranchées. L'envie de se sortir de la pauvreté et de la fatalité par n'importe quel moyen, même illégal, est omniprésente.

Une volonté farouche crédibilisée par le formidable casting de "Peaky Blinders", Cillian Murphy ("Dunkerque", "Inception") en tête, magistral dans la peau de Tommy Shelby, le rôle de sa vie. A ses côtés, nous retrouvons Helen McCrory ("Skyfall", épouse de Damian Lewis, inoubliable Brody de "Homeland" à la ville), Paul Anderson ("The Revenant") mais aussi Anya Taylor-Joy ("The Witch"), Aiden Gillen de "Game Of Thrones", et surtout Sam Claflin, ici dans cette 5ème saison, machiavélique à souhait en affaires comme avec les femmes, danseuses de surcroît, bien loin de ses rôles dans "Hunger Games" ou l'émouvant "Avant Toi".

"Peaky Blinders", série plutôt confidentielle au sujet délicat et politiquement incorrect, a réussi l'exploit de devenir populaire et d'accueillir régulièrement des invités de marque à l'image de Tom Hardy (10 épisodes entre les saisons 2 et 4) et Adrian Brody (6 épisodes dans la saison 4).

"Peaky Blinders" nous a conquises au fil des saisons par sa capacité à nous surprendre, se renouveler, à nous tenir en haleine, et c'est à cela qu'on reconnaît une grande série. La preuve : même Brad Pitt, grand fan, a contacté la production pour participer à la future saison 6.

A suivre...

Série "Peaky Blinders" Saison 5 Blu-ray Arte Editions 2019

Voir les commentaires

Clip "Castles" de Freya Ridings 2019/2020

Publié le par Annie et Kristel

Attention talent !!!

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas publié une chronique dans le cadre de notre rubrique "Attention talent". C'est aujourd'hui chose faite avec la révélation Freya Ridings et son single clippé "Castles" que vous pourrez découvrir à la fin de cet article.

Freya Ridings, fille de l'acteur Richard Ridings, est une jeune auteure-compositrice-interprète anglaise, dont la voix est souvent comparée à celle de Florence Welsh, chanteuse de Florence And The Machine, et d'Hannah Reid, leader du groupe London Grammar. Durant son enfance, Freya Ridings a souffert de dyslexie et d'isolement. Mais la musique est entrée dans sa vie, devenant son refuge, lui permettant d'exprimer et d'extérioriser son mal-être. Freya commence alors à jouer de la guitare et du piano, composant ses propres chansons dès l'âge de 9 ans. Elle monte sur scène pour la première fois à 11 ans. C'est le déclic : elle fera de la musique son métier. Freya intègre ainsi à 16 ans l'école du spectacle Brit School, d'où elle ressort diplômée, plus déterminée que jamais à vivre de son art. 

Sa carrière ne débutera réellement qu'en 2017 avec le single "Blackout", suivie d'une reprise de "Maps" du groupe Yeah Yeah Yeahs. En parallèle, elle assure les premières parties de Tears For Fears, Tash Sultana et Lewis Capaldi, avant de voler de ses propres ailes avec un premier album enregistré en public, "Live At St Pancras Old Church". Un choix audacieux. Dans la foulée, paraît la chanson "Lost Without You" qui va lui ouvrir les portes du succès, mais seulement l'année suivante grâce à l'utilisation du titre dans l'émission "Love Island" sur ITV2, la révélant au grand public. Largement diffusé sur les ondes britanniques, "Lost Without You" y devient disque platine, avant d'en dépasser les frontières.

Un deuxième album, "Live At Omeara", toujours enregistré en public, voit le jour en 2018. L'année suivante, Freya Ridings sort un nouveau single à l'accueil mitigé, "You Mean The World To Me", pourtant produit par Greg Kurstin, clippé par Lena Headey (Cersei Lannister dans "Game Of Thrones"), dans lequel apparaît Maisie Williams (Arya Stark, également dans "Game Of Thrones").

Il faudra attendre "Castles" en mai 2019 (que nous venons seulement de découvrir), un single certifié disque d'or en Angleterre et en Australie, pour que la carrière de Freya décolle réellement, lui permettant de publier son premier album studio éponyme. Dès sa première diffusion, "Castles" nous a conquises par un son et un clip simples mais efficaces, mettant en valeur la voix de la jolie et talentueuse Freya Ridings. 

Malgré un texte et un univers plutôt mélancoliques ("Castles" évoquant une rupture), Freya Ridings sait paradoxalement en puiser une force positive et solaire qu'elle nous transmet sans aucune difficulté. Une beauté rousse dont on retrouve également l'enthousiasme sur scène, en véritable communion avec son public, partageant ses joies, ses peines par le biais de la musique, sa musique, tout simplement. Le rêve de sa vie...

A noter que Freya Ridings est nominée aux Brit Awards 2020 qui se dérouleront le 18 février prochain dans la catégorie Meilleur artiste solo féminine britannique.

Voir les commentaires

Livre "Mes 7 ex: Juliette" de S.N. Lemoing Litl'Book Editions 2019

Publié le par Annie et Kristel

Sous le charme...

L'histoire : Juliette n'a pas de chance en amour. Elle voit le temps passer et s'inquiète pour son avenir sentimental. Quand son tour viendra-t-il ? Pourquoi ne trouve-t-elle pas la bonne personne aussi facilement et rapidement que d'autres ? Elle a pourtant tout pour elle : jolie, gentille, fiable, travailleuse. Mais il semblerait que cela ne suffise pas. Un soir, en discutant avec ses deux meilleures amies, Charlène et Sophie, celles-ci lui proposent une idée folle, loin de tout ce qu'elle aurait pu imaginer jusque là: et si elle recontactait ses sept ex afin de comprendre ce qui n'a pas fonctionné avec eux ? Qui sait si l'alchimie ne pourrait pas opérer une seconde fois ? Ces retrouvailles vont s'avérer beaucoup plus compliquées que prévu, entre déceptions, fausses promesses et trahisons...

Bruno, le premier de la liste, incapable d'éprouver des sentiments. Thomas, le musicien, avec qui Juliette aurait pu vivre une belle histoire si il n'était pas aussi indécis. Carl qui semble hermétique à tout rapprochement. Maxence et ses (trop) nombreux atouts physiques. Guillaume le pervers narcissique, qui cache aisément son côté sombre. Patrick, gentil mais... Et Achille, le rendez-vous manqué. Qui de ces sept "prétendants" parviendra à (re)conquérir le cœur de Juliette ? Sept Roméo ? Non, pas vraiment. Juste des hommes avec leurs qualités et leurs défauts, comme tout être humain, mais avec un réel manque de communication et une certaine peur de l'engagement.

Sept histoires aux contextes bien différents, c'est ce que propose ce roman au sujet assez sérieux, finalement. La quête de l'amour est plus que jamais d'actualité et s'avère difficile, en dépit des nouvelles technologies, des sites de rencontres et des réseaux sociaux évoqués dans "Mes 7 ex", pourtant censés tous nous rapprocher. Il n'en est rien, ou si peu. Aucun mal à s'identifier à Juliette, une jeune femme dynamique, sympathique, pas frivole (pour une fois, cela fait du bien !), qui veut, comme nous tous, simplement aimer et être aimée. Mais contrairement à ce que les médias veulent nous faire croire, ce n'est pas toujours aussi simple, au risque de se sentir à part, pas dans la norme, de culpabiliser inutilement alors qu'il faut seulement être patient et persévérant. 

Un message d'espoir que souhaite nous faire passer la prolifique auteure S.N. Lemoing et qui y parvient aisément de façon touchante, avec des moments cocasses pour dédramatiser des situations réalistes et délicates. Un véritable coup de cœur...

Merci à S.N. Lemoing pour sa confiance.

Livre "Mes 7 ex: Juliette" de S.N. Lemoing Litl'Book Editions 2019

Voir les commentaires

Film "Yesterday" de Danny Boyle DVD Universal 2019

Publié le par Annie et Kristel

Plutôt Beatles ou Rolling Stones ? Difficile de répondre à cette question, excepté dans le film "Yesterday" où tout le monde a mystérieusement oublié l'existence des Beatles, sauf Jack.

L'histoire : hier, les Beatles étaient connus de tous, mais aujourd'hui, seul Jack Malik (Himesh Patel) se souvient de leurs chansons. Avant, cet auteur-compositeur-interprète galérait, avec des rêves de succès tardant à se réaliser. Pourtant, Ellie (Lily James), son amie d'enfance, originaire comme lui du petit village de Lowestoft dans le Suffolk (Angleterre), croyait en lui et l'encourageait de tout son cœur à continuer. A la suite d'un accident avec un bus survenu pendant une étrange panne d'électricité, Jack se réveille dans un monde où les Beatles n'ont jamais existé, ce qui va lui inspirer une idée un peu folle et lui ouvrir les portes de la gloire, le confrontant également à un cas de conscience.

D'emblée, "Yesterday" nous a attiré par le pari original et audacieux de nous proposer une existence sans les Beatles, mais aussi sans Coca-Cola®, cigarettes, ni Harry Potter et encore moins le groupe Oasis.

Comme vous le savez déjà, la musique fait partie de notre vie sous toutes ses formes, y compris par le biais cinématographique. Bonne nouvelle, nous vivons actuellement une période où les biopics musicaux et leurs dérivés ont le vent en poupe, à l'image de "Bohemian Rapsody" (consacré à Freddy Mercury et le groupe Queen), "Rocket Man" (Elton John), mais aussi "A Star Is Born" (avec Lady Gaga et Bradley Cooper) ainsi que "Music Of My Life" (sur les chansons de Bruce Springsteen, dont nous vous avions déjà parlé sur notre blog), tous d'incontestables réussites.

Le réalisateur oscarisé Danny Boyle (pour "Slumdog Millionnaire" en 2009, "Trainspotting") et le scénariste Richard Curtis ("4 mariages et 1 enterrement", "Love Actually" et "Coup de foudre à Notting Hill") associent leur savoir-faire pour nous concocter un Feel Good Movie musical, qui permet de retrouver les plus belles chansons des Beatles, comme un retour jubilatoire sur leur carrière, magnifiquement interprétées par l'acteur Himesh Patel, littéralement habité par son rôle, personnage auquel on s'identifie aisément. La preuve, quand Jack réalise que ses propres chansons ne plaisent pas et qu'il décide de s'approprier le répertoire des Beatles, dont il connaît les textes pratiquement par coeur, nous comprenons aisément son désarroi de musicien, puis, alors que la gloire lui sourit, ses interrogations : doit-il continuer de tricher ou écouter son coeur et redevenir intègre ?

Côté casting, outre le brillant Himesh Patel dans le rôle de Jack (révélé par la série "EastEnders", puis apparu dans le film "The Aeronauts" et bientôt à l'affiche du long-métrage événement de Christopher Nolan, "Tenet"), notons l'apparition remarquée en guest star un peu décalée du musicien Ed Sheeran, ange gardien de Jack, un des premiers à lui donner sa chance, qui nous dévoile ici une facette méconnue de son talent pour la comédie so british. N'oublions pas Lily James (ayant débuté dans la série "Downtown Abbey", vue dans "Cendrillon" de Kenneth Branagh et "Baby Driver"), parfaite de sensibilité, incarnant Ellie, la meilleure amie romantique du héros, qui aimerait être bien plus que cela.

Seul petit bémol : nous aurions aimé voir davantage la "Fan Attitude" de Jack pour les Beatles avant le blackout mondial et son accident. Mais cela ne gâche en rien notre plaisir.

"Yesterday" reste un excellent film, qui donne la pêche, idéal pour se divertir, apportant un regard lucide sur la célébrité et l'importance des priorités de la vie, ses véritables valeurs. A quand une version Rolling Stones ?

Film "Yesterday" de Danny Boyle DVD Universal 2019

Voir les commentaires

Album "BatTement" de Demago 2020

Publié le par Annie et Kristel

Souvenez-vous...

Il y a environ un an, nous vous faisions découvrir dans le cadre de notre rubrique "Attention talent" le groupe Demago et son clip choc "Cinq dernières minutes". Il revient aujourd'hui avec un album baptisé "BatTement" constitué de 10 titres, dont vous pourrez découvrir l'un de ses extraits clippés "Toujours en équilibre" à la fin de notre chronique, agrémentée de visuels, citations, publiés avec l'aimable autorisation de Demago.

Duo parisien né sur les bancs de la fac, Demago pratique un hip-rock français nourri de références littéraires (Steinbeck, Faulkner), musicales (Gainsbourg, Pink Floyd, Radiohead). Ses deux membres, Maun (voix, beatmaker) et Bleach (guitare et piano), enrichis de multiples collaborations, ont sorti en février 2019 un EP "Au cœur de l'atome". L'album "BatTement" verra quand à lui le jour le 5 février 2020. Inspiré de textes sombres, percutants et tranchants, ce nouvel opus est dans la continuité du précédent.

Dès notre première écoute de "BatTement", que nous avons eu la possibilité de découvrir grâce à Demago dont nous remercions la générosité, nous pénétrons d'emblée dans cet univers intense et particulier qui fait sa singularité, entre poésie, réflexion et noirceur distillées avec parcimonie. Des textes intelligents dont la pertinence nous donne à réfléchir sur le monde d'aujourd'hui, l'avenir, l'importance et la fragilité de la vie, avec toujours cette lucidité audacieuse sublimée par la voix chaude et habitée de Maun ainsi que le savoir-faire de Bleach. 

Car Demago, c'est également une expérience forgée sur scène en France, mais aussi en Belgique et Suisse, avec plus d'une centaine de dates dont des premières parties (Aston Villa, La Grande Sophie, Izia, Debout Sur Le Zinc, Les Wampas), des festivals (Rolling Soane, Les moissons rock, Les arts scénics), des salles emblématiques comme Pleyel ou La maroquinerie de Paris.

Autant de raisons pour vibrer au rythme de "BatTement", que vous pourrez vous procurer dès le 5 février 2020, uniquement en version digitale dans un premier temps, auprès du groupe par le biais de tous les réseaux sociaux.

 

Voir les commentaires

Livre "Cœur de cristal" de Frédéric Lenoir Éditions Robert Laffont 2014

Publié le par Annie et Kristel

Il était une fois...

A l'occasion de la sortie de son nouveau livre "La consolation de l'ange", retour sur un autre ouvrage de Frédéric Lenoir "Cœur de cristal", que nous avons beaucoup apprécié lors de sa première parution en 2014.

L'histoire : dans un lointain royaume, un jeune prince est victime d'un terrible sort. Son cœur, enveloppé d'une gangue de cristal, ne peut aimer. Seul un feu d'amour brûlant permettrait de le libérer en faisant fondre ce qui l'emprisonne. Alors qu'il est en âge de se marier, et malgré de nombreux efforts, aucune femme ne lui inspire ce sentiment. C'est ainsi qu'il décide de partir sur les routes du monde à la recherche de celle qui le délivrerait de ce maléfice. Semé de bien des obstacles, sa quête le pousse à méditer sur le sens de la vie mais aussi à découvrir le redoutable secret qui pèse sur sa naissance.

Bien plus qu'un livre, "Cœur de cristal" est un véritable petit bijou agrémenté de délicates illustrations signées Alexis Chabert. Au premier abord, l'histoire de ce jeune homme dont le cœur est prisonnier d'une gangue de cristal, le rendant incapable d'aimer et de ressentir des sentiments forts pour d'autres personnes, peut surprendre. Mais en réalité, il s'agit là d'un conte philosophique profond et attachant, incluant pléthore de métaphores, incitant à la réflexion, pour le héros comme pour les lecteurs.

L'écrivain et philosophe Frédéric Lenoir se pose avec "Cœur de cristal" en conteur des temps modernes, se penchant sur le cœur des hommes, centre de toutes nos émotions, positives ou négatives. Auteur prolifique, il a su nous captiver et nous faire comprendre qu'il faut aller au delà des apparences. Pas toujours facile d'appliquer ce précepte à une époque où tout n'est qu'illusion. Ce périple va faire prendre conscience au prince que malgré les différences, l'essentiel réside dans le partage, l'amitié, la solidarité, l'amour, en somme toute forme d'attachement qui font le bonheur, la richesse de l'existence. En effet, que serait une vie seul, sans amour ? Nous comprenons sans difficulté le désarroi du héros à la recherche de celle qui fera enfin vibrer son cœur, et qui n'est peut-être pas si loin. Mention spéciale à l'irrésistible ami du prince, le scarabée amoureux et bavard.

Un conte initiatique au thème universel pour petits et grands...

Livre "Cœur de cristal" de Frédéric Lenoir Éditions Robert Laffont 2014 

Également disponible en livre de poche chez Pocket 

Voir les commentaires

Clip "RITMO (Bad Boys For Life) The Black Eyed Peas, J Balvin 2019/2020

Publié le par Annie et Kristel

Enfin, la saga "Bad Boys" est de retour 17 ans après le 2ème opus, reformant le tandem de choc Will Smith et Martin Lawrence, avec "Bad Boys For Life", le 3ème volet tant attendu dont la sortie en salles françaises est prévue le 22 janvier prochain.

A cette occasion, "RITMO", le titre phare du film est signé par les Black Eyed Peas et J Balvin dans un clip tonique correspondant à l'esprit muy caliente de Miami où se déroule également le long-métrage. Inutile de préciser qu'il s'agit déjà d'un tube. 

Réunis pour la première fois, le trio américain The Black Eyed Peas (désormais sans leur chanteuse Fergie) et le hitmaker colombien J Balvin ("Loco Contigo" avec le français DJ Snake et Tyga, ainsi que "Que Calor" de Major Lazer avec El Alfa) nous propose "RITMO", un son à l'accent latino qui sample en version ralentie "The Rhythm Of The Night", le célèbre hit House 90's de Corona. Véritable tourbillon de couleurs fluos, de fêtes, de superbes bolides, évoluant dans des décors futuristes, Will.i.am, entourés des fidèles Apl.de.ap et Taboo, nous entraîne dans des chorégraphies punchy, ou tout simplement sur la magnifique plage de Miami en compagnie de J Balvin, agrémentés d'extraits explosifs du film "Bad Boys For Life".

Mais pourquoi ce choix ? Will.i.am s'explique dans un communiqué : "j'ai voulu réinventer "The Rhythm Of The Night" de Corona pour lui donner une vibe minimale et futuriste avec une fusion afro et reggaeton." De son côté, J Balvin avoue avoir toujours été fan des Black Eyed Peas : "ils sont légendaires et c'est un honneur de les rejoindre et de faire partie du son de "Bad Boys For Life". Désormais, le trio amorce un virage plus orienté latino pour le moment. Après la fin de leur mini-tournée sud-américaine, les Black Eyed Peas ont récemment travaillé avec le groupe colombien Piso 21 ("Miami") et la chanteuse brésilienne Anitta sur "eXplosion".

Pour en revenir au film "Bad Boys For Life", si les deux acteurs principaux, Will Smith et Martin Lawrence ont repris leur rôle, ce n'est pas le cas de Michael Bay qui a laissé sa place de réalisateur au duo Adil El Arbi et Bilal Fallah. Le long-métrage, qui s'annonce dans la lignée des deux précédents, entre action musclée et humour, verra nos deux héros aux prises avec un mercenaire albanais qui veut les abattre à tout prix. 

De quoi nous tenir en haleine jusqu'au 22 janvier prochain grâce au son efficace de "RITMO"...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>