Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Film La La Land DVD-2017

Publié le par Annie et Kristel

Comme beaucoup d'entre vous, nous étions impatientes de découvrir La La Land, ce film événement multi-récompensé, hommage aux comédies musicales qui ont marqué de leur empreinte l'âge d'or d'Hollywood. Un pari risqué, surtout à notre époque où ce style, bien que toujours apprécié, n'est plus à la mode. L'histoire débute par un embouteillage, à Los Angeles, qui permet de faire connaissance avec Mia (Emma Stone) et Sebastian (Ryan Gosling). Ce sera le début d'un chassé-croisé amoureux entre eux, de rendez-vous manqués. Une belle histoire d'amour malgré des divergences au niveau de leurs affinités musicales et professionnelles. A priori, tout opposait Sebastian, un pianiste de jazz qui rêve d'ouvrir son propre club pour enfin jouer ce qui le fait vibrer, et Mia, barista, qui se bat pour percer en tant qu'actrice, courant les castings se terminant toujours par des échecs. Et pourtant, le destin va les réunir, nous faisant par la même occasion découvrir de formidables chansons et chorégraphies maîtrisées à la perfection par les deux interprètes principaux, rompus à cet exercice depuis longtemps. Hélas, ils s'éloigneront l'un de l'autre au fur et à mesure que leur carrière décollera. Des décors soignés, une bande-son qui ravira tous les amateurs de jazz mais pas que. Un excellent film de Damien Chazelle, déjà réalisateur du remarqué Whiplash avec J.K.Simmons (Oz) qu'il retrouve ici, inspiré par les parcours d'Emma Stone et Ryan Gosling, "Les parapluies de Cherbourg" du regretté Jacques Demy et les nombreux films du duo Fred Astaire/Ginger Rogers. A noter aussi la présence de Finn Wittrock (American Horror Story, série dont nous parlerons bientôt), et surtout le musicien soul John Legend, un des producteurs de "La La Land", ici dans un rôle à contre-courant de son registre habituel, à savoir celui d'un musicien de jazz qui se lance dans la pop. Petit bémol: le long-métrage, bien que très élégant et raffiné, dégage une certaine froideur, les scènes musicales sont un peu laborieuses et surannées, mais surtout, l'histoire d'amour qui se finit mal sans qu'on comprenne vraiment pourquoi (la faute à une fin alambiquée pontuée de vies rêvées et de faux flash-backs!) ne nous a pas vraiment ému.

A voir malgré tout pour le plaisir de retrouver une époque révolue et pour la magistrale interprétation des acteurs, le duo star en tête.

Film La La Land DVD-2017

Voir les commentaires

Livre "Le fil du temps" de Corine Editions Flammarion

Publié le par Annie et Kristel

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas proposé de chroniques littéraires. Aujourd'hui, avec les hommages et le récent retour sur scène du groupe Téléphone devenus les Insus presque au complet (à l'exception de Corine), nous voulions vous parler d'un livre que nous avons lu il y a quelques années, en 2007 plus exactement, et que nous avons apprécié.

A cette occasion, l'ouvrage sera de nouveau disponible à partir du 27 septembre 2017. "Le fil du temps" de Corine, évoque bien sûr son enfance et son parcours, mais plus intéressant encore, revient sur son aventure au sein du groupe ainsi que ses différends avec les autres membres. Le livre est pudique, ses amours avec Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac ne donnant pas lieu à des règlements de compte. Corine tient juste à préciser qu'elle composait également au même titre que les trois garçons et qu'elle avait autant de légitimité qu'eux. Ensuite, à chacun d'en tirer les conclusions qu'il souhaite.

En bref, une excellente autobiographie si vous aimez le groupe Téléphone/ les Insus ou si vous êtes nostalgiques de cette époque.

Livre "Le fil du temps" de Corine Editions Flammarion

Voir les commentaires

Clip "Sonotone", premier extrait du futur album "Géopoétique" de MC Solaar 2017

Publié le par Annie et Kristel

Enfin, MC Solaar revient après 10 ans d'absence avec "Sonotone", titre percutant sur le temps qui nous échappe, incontrôlable, et dont vous pourrez découvrir le clip à la fin de cet article. On y retrouve sa verve intacte, ses habiles jeux de mots, sans oublier cet hommage à son modèle et maître Serge Gainsbourg.

"Sonotone" est le 1er extrait de l'album intitulé "Géopoétique", prévu le 3 novembre prochain, qui succèdera à "Chapitre 7", sorti en 2007. 

Voir les commentaires

Film "Ghost in the shell" de Rupert Sanders Paramount DVD 2017

Publié le par Annie et Kristel

Pas facile d'adapter une nouvelle fois le manga culte "Ghost In The Shell" (qui date de plus de 30 ans) de Masamune Shirow. Un sacré défi amplement relevé par le réalisateur Rupert Sanders.

L'histoire est fidèle au roman graphique, à savoir celle de Motoko Kusanagi, alias le Major, qui fait partie de la section 9, une police spéciale qui lutte contre la cybercriminalité dans un futur lointain où les manipulations génétiques et les cyborgs font désormais partie du quotidien. Brillamment interprétée par Scarlett Johansson aux faux airs de "Lucy" signé Luc Besson, dotée d'un corps aux capacités cybernétiques exceptionnelles et avec lequel elle doit composer, alternant périodes de doute et détermination sans faille, elle va se retrouver confrontée à un mystérieux ennemi, qui va l'obliger à faire face à son passé et son ancienne vie.

Bien entourée d'autres personnages, dont ceux incarnés par les grands Takeshi Kitano, Juliette Binoche et Michael Pitt (loin de la série "Boardwalk Empire"), le Major peine à trouver sa place en étant à moitié humaine. D'ailleurs, le titre "Ghost In The Shell" prend tout son sens quand on en connaît la signification: "fantôme dans la coquille", le fantôme étant l'esprit de la personne et la coquille l'enveloppe corporelle, ce qui résume bien la dualité dans laquelle se trouve le Major.

Atouts indéniables de ce long-métrage pourtant injustement boudé lors de sa sortie en salles, des scènes d'action parfaitement orchestrées, un univers visuel délirant, innovant, très proche du manga d'origine, de nombreux et époustouflants effets spéciaux ainsi que des moments d'émotion comme les retrouvailles du Major avec sa véritable mère... et son chat.

Seul petit bémol : "Ghost In The Shell" ayant pour héroïne une jeune femme pas comme les autres, l'ensemble pourrait paraître un peu froid. Mais il n'en est heureusement rien, le Major possédant la capacité de laisser parler son côté humain lorsque cela est nécessaire.

Un bon divertissement à voir pour (re)découvrir le monde de "Ghost in the shell", finalement pas si éloigné du nôtre.

Film "Ghost in the shell" de Rupert Sanders Paramount DVD 2017

Voir les commentaires

Dédicace/ Exposition de Walter Minus à la librairie Bedebox (Belgique) le 16 septembre 2017

Publié le par Annie et Kristel

Walter Minus est un illustrateur et dessinateur qu'on ne présente plus, dont la carrière est riche, jalonnée de collaborations dans la publicité ainsi qu'avec de grands magazines comme Marie-Claire, Cosmopolitan et bien d'autres. Il sait magnifier les courbes des femmes avec charme, aisance et élégance. Son aptitude à les rendre uniques, qu'elles soient blondes, brunes ou rousses est un plaisir sans cesse renouvelé.

Si vous souhaitez découvrir ses œuvres et son univers, rendez-vous le samedi 16 septembre 2017 à la librairie Bedebox rue de la Station 18 1410 Waterloo (Belgique) pour une dédicace/exposition où Walter Minus sera présent.

Un grand merci à Walter Minus de nous avoir si gentiment fourni l'affiche de cet événement.

Voir les commentaires

Nouvel album de Shy'm "Héros" chez Warner Music

Publié le par A & K

Enfin, le nouvel album de Shy'm vient de sortir en cette rentrée 2017, le 1er septembre pour être précises. Intitulé "Héros", avec une superbe pochette signée par les talentueux photographes Pierre et Gilles, nous retrouvons ce qui a fait le succès de la chanteuse, qui intégrera bientôt l'équipe de "Nouvelle star". Un style qu'elle a su renouveler tout en restant fidèle à elle même, son énergie et à son authenticité. Dès le premier single "Mayday" avec la participation du rappeur Kid Ink, le ton est donné, entre efficacité, texte traitant du mal de vivre, de déception, peur de la solitude et refrain entêtant. "Salut salaud" revendique plutôt son côté "Girl power". "Où es-tu", "Work it" sont également des chansons réussies. On trouve des morceaux plus mélancoliques comme "Si tu m'aimes encore", le second hit de l'opus dont le clip voit Shy'm renouer avec la danse comme à l'époque de "Danse avec les stars" ou "encore ", une tendre ballade. Au final, le disque "Héros" et ses 12 titres confirme la place de Shy'm dans le paysage musical français dans une carrière arrivée à son apogée.

Nouvel album de Shy'm "Héros" chez Warner Music

Voir les commentaires

Série "The Affair" Saison 2 DVD Showtime/Paramount 2015

Publié le par Annie et Kristel

Après une première saison explorant les conséquences de la liaison entre Noah Solloway (Dominic West, inoubliable dans "Sur écoute"/"The Wire"), écrivain, et Alison Lockart (Ruth Wilson), serveuse, notamment sur leurs conjoints respectifs et leurs familles, la seconde saison de la série de Showtime prolonge l'intrigue.

L'histoire : Noah et Helen, désormais engagés dans une procédure de divorce à l'amiable, se heurtent à des difficultés. Les anciens conjoints s'orientent vers un inévitable conflit. Helen, après avoir été l'épouse trompée, redonne un élan à sa vie sentimentale.

L'indéniable point positif de la série "The Affair" est son casting impeccable, le duo star en tête ainsi que leurs ex respectivement incarnés par Maura Tierney, échappée du mythique "Urgences", et Joshua Jackson qui a fait du chemin depuis "Dawson" sans oublier "Fringe". Cette seconde saison reprend les éléments clés  de la précédente tout en évoluant, en choisissant de se concentrer sur les couples qui se déchirent suite à de mauvais choix, tout en y mêlant sensualité, nombreux flashbacks du point de vue de chaque personnage visant à brouiller les pistes. Seule ombre au tableau scénaristique : de faux rebondissements autour d'un meurtre dont la raison reste un peu floue.

Cette seconde saison de 12 épisodes arrive tardivement en France puisqu'en réalité, elle date de 2015. En espérant que la troisième (en attendant la quatrième-oui, oui, il y a du retard) continuera sur sa lancée.

A voir pour le jeu exceptionnel des acteurs qui insufflent leur charisme aux personnages ainsi que pour la chanson du générique signée Fiona Apple.

Série "The Affair" Saison 2 DVD Showtime/Paramount 2015

Voir les commentaires

Film "Big Eyes" de Tim Burton DVD StudioCanal 2014/2015

Publié le par Annie et Kristel

L'histoire vraie de la plus grande arnaque de l'histoire de l'art...

"Big Eyes" est un film du talentueux réalisateur Tim Burton au style inimitable que nous apprécions depuis longtemps, retraçant le récit d'une imposture autour de la genèse de tableaux au charme étrange et dérangeant représentant des enfants mélancoliques aux yeux surdimensionnés.

L'histoire: à la fin des années 50 en Californie, Margaret (Amy Adams) épouse le peintre Walter Keane (Christoph Waltz) à la hâte pour conserver la garde de sa fille Jane, née d'un premier mariage. Convaincu du talent artistique de sa femme qui peint également, Walter s'emploie à faire connaître les œuvres de cette dernière à travers toute la ville. Or, la série de toiles de Margaret aux visages d'enfants dont la particularité est d'avoir des yeux immenses, les fameux "Big Eyes", ne séduit pas d'emblée les marchands d'arts.

Cependant, par un concours de circonstances, ses tableaux obtiennent un peu de publicité dans un journal local. Aux premiers signes de succès, Walter s'empresse d'assumer la paternité des toiles de Margaret. Il connaît ainsi un succès phénoménal et révolutionne l'art sans l'ombre d'un remords, profitant aussi du fait que les possibilités professionnelles des femmes sont plutôt réduites à cette époque. Croyant pouvoir vivre de son art, Margaret, sous l'emprise de Walter, accepte d'être la complice de ce mensonge.

"Big Eyes" est un excellent film dont le sujet tenait particulièrement à coeur Tim Burton, bien que ne s'inscrivant pas dans la lignée de ses autres créations, celle-ci étant plus conventionnelle, au rythme moins enlevé. Pour le réalisateur, rendre hommage à Margaret Keane, qui lui a inspiré son univers si particulier, était une façon de légitimer cette grande peintre, pionnière et novatrice. Comment une artiste avec un tel talent, à l'origine de tous ces tableaux, dont même Andy Warhol était tombé sous le charme, a pu accepter que son mari, Walter, usurpe sa place au point d'en devenir son esclave ? Par amour dans une société pas si lointaine où la femme avait encore peu de droits.

"Big Eyes" bénéficie également d'un casting quatre étoiles : Amy Adams, littéralement habitée par le rôle de Margaret, a été récompensée du Golden globe de la meilleure actrice pour cette interprétation. Face à elle, Christoph Waltz, décidément très à l'aise dans les rôles de méchants, incarne son mari Walter, sans oublier Danny Huston, Krysten Ritter, Jason Schwartzman et l'impérial Terence Stamp.

A noter que deux chansons inédites de Lana Del Rey émaillent le long-métrage, avec son style rétro et atypique qui convient parfaitement à l'ambiance de "Big Eyes".

Un film sensible et émouvant, une véritable réussite...

Film "Big Eyes" de Tim Burton DVD StudioCanal 2014/2015

Voir les commentaires

Clip de Lana Del Rey "Lust for life" ft The Weeknd

Publié le par A & K

Un très beau clip pour un duo d'exception. Quand l'univers de Lana Del Rey se confond avec celui de the Weeknd. Un featuring événement qui mélange avec plaisir la voix de velours de The Weeknd avec celle, plus mélancolique et troublante de Lana Del Rey. Cet extrait laisse entrevoir de belles surprises pour l'album éponyme.

Voir les commentaires

Livre "Supernova" de Emma Daumas Editions Scrineo 2016

Publié le par Annie et Kristel

Poussières d'étoiles...

Supernova: explosion spectaculaire des étoiles massives, qui, vidées de leur substance, s'effondrent sur elles-mêmes.

L'histoire: Annabelle, 16 ans, une jeune chanteuse de province, se laisse happer par son double, Bella, née de sa participation à Starcatcher, télé-crochet en vogue servant de tremplin médiatique aux adolescents en quête de reconnaissance et de gloire. Pas de vain suspense dans ce récit où la fin violente d'une starisation est prévue dès le départ, mais au delà de la trajectoire d'une étoile filante, il est ici question de l'initiation d'une jeune fille à la vie des adultes de la façon la plus cruelle et cynique qu'il soit, entraînant inexorablement la perte de ses illusions, voire de l'amour. Dans le milieu artistique fait d'apparence et de faux-semblants, où la séduction remplace les sentiments, l'égocentrisme et l'ambition se substituent au respect des autres et de soi, Annabelle parviendra-t-elle à retrouver le chemin vers la vraie lumière, sa lumière intérieure ?

L'auteure Emma Daumas est retournée dans sa Provence natale après la Star Academy en 2002, 3 albums parus chez Polydor, afin de se consacrer à l'écriture, la musique et l'art contemporain. En 2012, elle a composé de nouvelles chansons avec le soutien de Maxime Le Forestier. En 2014, sa rencontre avec l'éditeur Jean-Paul Arif lui a donné l'élan pour débuter l'écriture d'un roman basé sur son expérience, notamment la télé-réalité, un texte qui sommeillait en elle depuis longtemps, donnant ainsi lieu à "Supernova" en 2016.
 

Pour notre première chronique littéraire sur ce blog, nous avons choisi "Supernova" de Emma Daumas. Pourquoi ? Tout simplement parce que comme vous l'aurez deviné, il s'agit d'un roman comme nous les aimons autour d'une jeune fille pleine de rêves qui va les voir se réaliser puis virer au cauchemar. Elle va s'approcher trop près du soleil et se brûler les ailes. Une critique du star-system qui fait miroiter à de jeunes artistes comme l'héroïne, Annabelle, une gloire éphémère puis un désamour difficile à supporter. Un sujet qui nous tient à coeur car proche de celui de notre propre livre "B Boys" qui l'évoque également. L'auteure, Emma Daumas, règle ses comptes à travers cette fiction librement inspirée de sa vie, avec la Star Ac' où elle a débuté avant de s'en affranchir (l'émission dans le livre "Starcatcher" en est une copie conforme) ainsi que TF1 (Top One dans le roman). En résumé: tout est truqué, le public croit choisir son candidat favori mais en réalité, le sort en est jeté dès le début.

Si vous êtes épris de paillettes "musicales" tout en restant lucide, ce livre vous parlera assurément.

Livre "Supernova" de Emma Daumas Editions Scrineo 2016

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 > >>