Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Clip "AIWA" de MC Solaar 2018

Publié le par Annie et Kristel

Plongez-vous dans le nouveau clip de MC Solaar, "AIWA", troisième extrait de son excellent album "Géopoétique", que nous avions déjà chroniqué sur notre blog.

Avec "AIWA", Claude MC nous entraîne dans un monde coloré mais également virtuel, une réflexion en musique grâce à un texte toujours aussi pertinent. Une habile façon de souligner qu'en fin de compte notre société n'est qu'apparence...

Voir les commentaires

Album "Revival" d'Eminem Polydor/Universal 2017

Publié le par Annie et Kristel

Eminem est un grand nom du rap US dont nous suivons la carrière depuis longtemps. Son absence un peu trop longue était une raison supplémentaire d'attendre son nouvel opus (le 9ème pour être précises) avec impatience. Sincèrement, nous n'avons pas été déçues, et sa place de numéro 1 au Billboard pour la 8ème fois consécutive en est la preuve. "Revival" est l'album de la maturité.

Cependant, nous avons été choquées de lire que certains chroniqueurs le considéraient comme déjà trop vieux (il n'a que 45 ans), moins inspiré, davantage tourné vers le commercial, plus proche de la variété, à la production plus grandiloquente. Il faut dire qu'avec des samples comme celui de "I Love Rock'n'Roll" de Joan Jett sur "Remind Me" ou "Zombie" des Cranberries sur "In Your Head", les fans de la première heure peuvent être surpris, tout comme ses duos notamment avec Beyoncé sur 'Walk On Water", Pink avec "Need Me", le très prolifique Ed Sheeran sur "River" (dont vous pourrez retrouver le clip mêlant habilement séquences façon télé-réalité et musicales à la fin de cette chronique), un son puissant, aux sonorités pop, plus douces et bienvenues mais où l'on reconnaît cependant la rage d'Eminem pour nous conter un triangle amoureux voué à l'échec, métaphore de ses problèmes conjugaux, son mal-être, ses angoisses. Autre titre intéressant quoique déroutant, "Like Home" avec Alicia Keys qui assure le refrain, un titre définitivement anti-Trump. Car le rappeur sait brouiller les pistes comme en témoigne aussi le son clippé assez violent tout en restant supportable "Framed" (que vous pourrez également visionner à l'issue de cet article) où il renoue avec sa verve, ici en mode "Kim". Est-il fou ou victime d'hallucinations ? Difficile de le savoir. Mais cela prouve qu'Eminem sait surprendre et se renouveler, comme il a pu le faire dans le passé avec Rihanna, une collaboration aussi étonnante qu'efficace. "Offenfed" est également à découvrir. 

Son flow, sa plume acerbe et enflammée sont intacts, son intégrité également quand on voit sa prise de position très courageuse contre Donald Trump. Slim Shady est toujours là avec sa personnalité complexe, fascinante, et c'est une excellente nouvelle. Même si certains fans le trouvent décevant et le considèrent comme un album mineur, nous préférons nous concentrer sur les aspects positifs de ce retour. 

Album "Revival" d'Eminem Polydor/Universal 2017

Voir les commentaires

Exposition "Les Hollandais à Paris, 1789-1914" au Petit Palais Paris 2018

Publié le par Annie et Kristel

Une exposition à ne pas manquer...

"Les Hollandais à Paris, 1789-1914" est une exposition au concept novateur dont la particularité est de se concentrer sur les œuvres des peintres hollandais installés dans la Ville lumière, à commencer par l'emblématique Vincent Van Gogh, artiste brillant au funeste destin.

Exposition "Les Hollandais à Paris, 1789-1914" au Petit Palais Paris Du 6 février au 13 mai 2018

Voir les commentaires

Série "Vinyl" Saison 1 DVD HBO 2016

Publié le par Annie et Kristel

Aujourd'hui, nous avons eu envie de vous faire découvrir, si vous ne la connaissez pas encore, l'éphémère série "Vinyl", au premier abord très prometteuse. Signée HBO, ce qui est déjà un gage de qualité, elle était également produite par le grand Martin Scorsese et Terence Winter, déjà à l'origine de la brillante saga télévisée "Boardwalk Empire" mais aussi Mick Jagger, le charismatique leader du légendaire groupe Rolling Stones. Malgré le fait qu'elle date de 2016, "Vinyl" est devenue, par la force des choses, une série culte à sa façon. 

L'histoire en elle-même, le parcours, dans les années 70, de Richie Funestra (Bobby Cannavale, parfait), producteur de musique en pleine crise existentielle, qui fait tout pour tenter de sauver son label agonisant en lui insufflant du sang neuf avec de nouveaux artistes, est intéressante. Richie est dévoré par l'ambition, il est instable et a des problèmes de dépendances (drogue, alcool), ce qui n'est pas pour l'aider dans ses choix. Mais il possède un instinct indéniable pour trouver des musiciens à l'immense potentiel.

Pour tous ceux qui ont connu ou auraient aimé connaître les années 70 et son bouillonnement créatif, notamment musical, cette série est faite pour vous. Elle restitue à merveille une époque qui fourmillait de grands musiciens, d'ailleurs évoqués sous forme d'apparitions clins d'œil comme Led Zeppelin, John Lennon, etc... Les costumes (pattes d'eph', les cheveux longs...), l'univers visuel est respecté. L'esprit sex, drugs and rock'n'roll, depuis toujours lié à la musique et la célébrité, est également présent, par le biais des excès de l'anti-héros, Richie Funestra. La distribution n'est pas en reste avec bien sûr, dans le rôle principal, Bobby Cannavale, révélé par la série "New York 911" et qui depuis a fait du chemin dans le monde du cinéma et des séries (rappelons son apparition dans "Boardwalk Empire"), mais aussi Olivia Wilde (inoubliable Numéro 13 de "Docteur House") qui incarne ici Barbara Beretta, James Jagger, le propre fils de Mick Jagger, époustouflant et si proche de son père dans le rôle de la star montante Kip Stevens, Juno Temple, Jack Quaid, le fils de Meg Ryan et Dennis Quaid, et bien sûr Paul-Ben Victor, qui sera toujours associé à la série "Invisible Man". 

Hélas, malgré d'excellentes critiques lors des premiers épisodes de la série, l'audience a rapidement chuté et ces mêmes critiques sont finalement devenues négatives, entraînant l'annulation de "Vinyl" par HBO alors qu'une seconde saison était initialement prévue. En dépit de quelques longueurs, elle méritait cependant qu'on lui laisse une chance. Dommage, car ce sujet est en général peu évoqué.

Série "Vinyl" Saison 1 DVD HBO 2016

Série "Vinyl" Saison 1 DVD HBO 2016

Voir les commentaires

Album "Neon" de Cats on Trees Tôt ou tard 2018

Publié le par Annie et Kristel

Depuis une dizaine d'années, la pop française utilise l'anglais comme moyen d'expression dans ses chansons, comme Marina Kaye, HollySiz mais aussi le duo Cats On Trees, grâce à un ingénieux mix de piano et de batterie. Respectivement constitué de Nina Goern et Yohan Hennequin, l'univers de Cats On Trees est empreint d'une douce mélancolie, ce que leur nouvel album "Neon" confirme, 5 ans après leur premier opus et les tubes "Sirens Call" et "Jimmy" avec Calogero. Ils ont également su surprendre dans le passé avec des reprises inattendues de "Love you like a love song" de Selena Gomez et le cultissime "Mad World" de Tears for Fears. 

Ce second album, sensible, romantique, propose 10 titres sur les 60 composés à l'origine. A commencer par "Keep On Dancing", leur premier single accompagné d'un clip au ton plus solaire qu'à l'accoutumée. Les titres "Blue", "Bad boy" sont également de futurs tubes en puissance tandis que "Birthday" et "Mama Said" sont davantage dans la retenue. Mais ce serait oublier "Lion", "Black Lips", "If you feel", "Smile"... Bref, difficile de choisir. 

Une chose est certaine : "Neon" illuminera à coup sûr votre écoute...

Album "Neon" de Cats on Trees Tôt ou tard 2018

Voir les commentaires

Nouvel album de Slimane "Solune" Mercury/Universal 2018

Publié le par A & K

Pour tous ceux qui regardent "The Voice", Slimane ne leur est pas inconnu. Il a en effet gagné la 5e saison de ce célèbre télé-crochet. Cependant, son style est différent, mélange de variété française et de rap. C'est cela qui fait sa singularité. Ce deuxième album lui permet cependant de se renouveler en abandonnant partiellement ces deux univers. Si il commence par slammer, l'interprète de "Paname" aborde ensuite un registre plus pop, à l'image de "Luna" ou "Viens on s'aime", un des singles de l'album avec un joli clip mêlant noir et blanc et couleurs afin d'évoquer le droit à la tolérance ainsi qu'à la différence. Ses inclinaisons urbaines, particulièrement présentes sur "Solune" où il revient sur son rapport compliqué à la célébrité, ne sont pas un frein pour lui, bien au contraire. Il parvient à prouver qu'il maîtrise sa voix grâce à son dynamisme, sa détermination, sa lucidité. Seul petit bémol qui n'en est pas vraiment un, sa reprise du titre "Les vieux amants" du grand Jacques Brel aussi réussie que déroutante. 

En conclusion, un album qui mérite d'être écouté avec attention.

"Solune" Slimane Mercury/Universal 2018

Nouvel album de Slimane "Solune" Mercury/Universal 2018

Voir les commentaires

Roman "Follow me back" de A.V.Geiger Robert Laffont 2017

Publié le par Annie et Kristel

Voilà un roman au concept plus qu'original, mélangeant texte, dialogues façon tweets et DM. Pour nous, toujours en quête de nouveautés, nous sommes ici gâtées. D'abord paru sur la fameuse plateforme Wattpad, qui permet à des auteurs de publier leurs écrits et de les faire évoluer en fonction des commentaires des lecteurs, "Follow me back" a ensuite été repéré par une grande maison d'édition qui ne s'y est pas trompée.

L'histoire : tout débute avec Tessa, agoraphobe et grande fan d'Eric Thorn, une superstar pop-rock. Son seul refuge à cet enfermement est Twitter et son amour inconditionnel pour son idole dont elle suit l'actualité pas à pas sur le réseau social. A chaque nouveau tweet, elle est comme transportée dans un autre monde, empli d'amour et de bonheur. Elle croit naïvement que les tweets sont de lui, alors qu'en réalité ils sont signés par son équipe de com, un manque de contrôle qu'Eric Thorn ne supporte plus, en particulier depuis qu'une chanteuse a été récemment assassinée. D'où le traumatisme pour lui, et sa méfiance vis-à-vis des fans et leurs débordements, qui pourrait cacher pour l'un d'entre eux un stalker (un fan, souvent atteint d'érotomanie qui traque sans relâche l'objet de son obsession). Tessa se détourne progressivement de son petit ami, Scott, qui se sent délaissé. C'est alors qu'elle fait la connaissance sur Twitter du mystérieux Taylor, qui se revendique comme un détracteur (hater) d'Eric Thorn. Ce profil, apparu du jour au lendemain, sans bio ni photo de profil, agresse tout d'abord Tessa en voulant détruire l'image publique d'Eric. Au fur et à mesure de leurs échanges, en particulier en messages privés, une relation ambiguë naît entre eux. Jusqu'à ce que Tessa découvre la véritable identité de Taylor. Elle n'est pas au bout de ses surprises, elle qui ne sort jamais de sa chambre et qui reçoit régulièrement la visite de sa psy, notamment pour gérer ses crises d'angoisse. Tessa va ainsi voir sa vie complètement basculer. Qui se cache derrière Taylor ? A vous de découvrir la suite en attendant le tome 2 qui devrait sortir en France courant été 2018, et que nous attendons avec impatience. 

Un excellent roman qui traite du star system, de la fan attitude (un sujet qui nous passionne) et surtout du fait que certains artistes, en particulier des musiciens, se cachent sous de fausses identités sur les réseaux sociaux afin de se rapprocher de leurs fans et d'avoir leur avis sans crainte (si, si, ce n'est pas très courant, mais cela existe !) Un thème résolument de notre époque, mais dont la conclusion vous donne des sueurs froides.

Attention, ce livre n'est cependant pas à mettre entre toutes les mains, en particulier si vous êtes artiste. En effet, il ne s'agit pas d'une romance, contrairement à ce qu'on pourrait penser, mais bien d'un thriller qui décrit le cauchemar des stars, même si bien sûr, les fans ne sont pas tous pareils. Heureusement, d'ailleurs.

"Follow me back" de A.V.Geiger Robert Laffont 2017

Voir les commentaires

Clip "Next to me" de Imagine Dragons 2018

Publié le par Annie et Kristel

Le nouveau clip de Imagine Dragons "Next To Me", est un extrait malheureusement disponible uniquement sur la version digitale de l'album "Evolve", ce qui en a perturbé plus d'un, à juste titre. En effet, les fans ayant récemment acheté la version physique croyaient que "Next To Me" y figurerait, mais cela n'a pas été le cas. Meme si nous comprenons ces vives réactions, nous n'avons pas été concernées, notre chronique de "Evolve" ne se concentrant que sur la version physique. 

Excepté ce problème de communication, le clip "Next To Me" s'avère être un coup de poing visuel, fort, puissant, violent, émouvant. En un mot : indescriptible. Un tourbillon d'émotions pour une vidéo ressemblant davantage à un court-métrage faisant la part belle à des scènes de dialogue (en anglais non sous-titrés) ayant toute leur importance dans l'histoire sur un sujet sensible, la peine de mort, qui soulève encore bien des controverses aux Etats-Unis. Un homme désirant aider son enfant malade défie la loi en voulant lui offrir une vie meilleure mais sacrifie la sienne. Jusqu'à la fin, nous espérons un peu de clémence en dépit de la gravité de son geste, mais...

Voir les commentaires

Clip "Madinina" de Shy'm 2018

Publié le par Annie et Kristel

Coup de cœur pour ce 3ème extrait du nouvel album de Shy'm "Héros", après "Mayday" et "Pour que tu m'aimes encore". Pour info, Madinina, qui donne son titre à cette chanson, est un des noms donnés à la Martinique dont Shy'm est originaire, et où elle n'avait pas pu retourner depuis de nombreuses années. Celle-ci renoue avec ses racines grâce à ce clip entièrement tourné dans cette magnifique île. "Madinina" s'avère également émouvant grâce à la présence de son papa à ses côtés, qui pose aussi sa voix sur le refrain. Un joli moment musical...

Par ailleurs, vous pouvez actuellement retrouver Shy'm en tournée dans toute la France.

Voir les commentaires

Exposition de Pierre et Gilles "Le temps imaginaire" à la galerie Templon 2018

Publié le par Annie et Kristel

Pierre et Gilles, toute une histoire... 

Après avoir eu un véritable coup de cœur en découvrant leur travail en 1997, nous ne nous sommes pas lassées de leurs œuvres, à mi-chemin entre la photographie et la peinture, un univers riche en couleurs et parfois en noirceur, mettant en scène des amis anonymes ou célèbres, alternant un côté religieux, mythologique, enfantin, pop culture, tout en sublimant toujours leurs modèles, qui se parent d'une beauté irréelle. Ce couple de photographes a débuté en 1976 et leur succès ne s'est depuis pas démenti, à l'image de leurs nombreuses collaborations pour des publicités, clips, pochettes de disques (comme le nouvel album de Shy'm "Héros" dont nous vous avions déjà parlé sur le blog), magazines. Nous possédons d'ailleurs la plupart de leurs ouvrages et catalogues. 

Si vous souhaitez découvrir leur univers, il n'est pas encore trop tard avec l'exposition de leurs photographies, "Le temps imaginaire" jusqu'au samedi 10 mars 2018 à la galerie Templon au 30 rue Beaubourg 75003 Paris, sans oublier le très beau catalogue de cet événement paru chez Templon, avec en couverture la photographie ayant été utilisée pour l'affiche de cette exposition "Le temps imaginaire", "Douce France" (modèle : Nicolas Dax, 2017)

La MEP organise également une exposition autour de grands noms de la photographie française de 1980 à nos jours, dont Pierre et Gilles (l'une de leur création a d'ailleurs été choisie pour illustrer l'affiche de l'événement), "La photographie française existe... Je l'ai rencontrée" du 7 mars au 20 mai 2018 à l'adresse suivante : 5/7 rue de Fourcy 75004 Paris accompagnée, encore une fois, d'un catalogue. 

Exposition de Pierre et Gilles "Le temps imaginaire" à la galerie Templon 2018

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 > >>