Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Série "The Walking Dead" Saison 7 Blu-ray Fox 2017

Publié le par Annie et Kristel

Attention Spoilers, pour tous ceux qui n'auraient pas encore vu cette saison 7 !!!

C'est avec enthousiasme que nous nous sommes plongées dans la saison 7 de la série phénomène "The Walking Dead" dont nous sommes fans, suite au cliffhanger haletant de la précédente qui avait laissé Rick et sa bande aux prises avec le redoutable Negan et sa batte Lucille (un petit clin d'œil à la guitare de B B King portant le même nom ?-Pas vraiment en réalité).

Dès le premier épisode de la saison 7, nous apprenons ainsi l'identité des deux personnes (et non pas une comme nous le pensions au départ !), Glenn et Abraham, que Negan va massacrer de la plus cruelle des façons, conformément au scénario de la BD d'origine conçue par Robert Kirkman et Charlie Adlard. Comme nous le redoutions, Glenn, l'un de nos personnages préférés, va donc disparaître, laissant un grand vide derrière lui dans le cœur de Maggie et de nombreux fans.

Après cet épisode éprouvant et déroutant, la suite de la saison, pourtant pleine de promesses, s'avère un peu décevante, avec un problème de rythme, pas assez d'action ni de zombies d'ailleurs, des personnages trop séparés et certains comme Daryl ou Michonne peu présents. Surtout, le fait de voir Rick, d'habitude si combatif, réduit à devenir le pantin de Negan, est franchement agaçant. Nous n'avons qu'une seule envie : que la confrontation entre les deux leaders ait lieu et que Negan disparaisse. Cependant, nous pouvons comprendre que toute la saison s'oriente autour de lui, Negan étant un personnage très connu des afficionados du comics qui souhaitaient le voir apparaître dans la série. Il est en outre brillamment interprété par Jeffrey Dean Morgan ("Supernatural", "Weeds") qui trouve enfin un rôle à sa mesure, celui du Super Méchant de "The Walking Dead" qu'on adore détester.

Un coup de chapeau également à Carl (qui le porte si bien !), le fils de Rick, qui prend de plus en plus d'importance en se métamorphosant au fil des saisons, passant de petit garçon à un jeune homme responsable.

Les producteurs de la série sont bien conscients des nombreux reproches faits au cours de cette saison de 16 épisodes et ont promis de corriger ces erreurs lors de la 8ème, avec l'affrontement tant attendu entre Rick et Negan, un groupe enfin réuni et plus d'action. En espérant ne pas être déçues cette fois-ci, même si nous restons attachées à "The Walking Dead". 

A voir si vous êtes des inconditionnels de cette série déjà culte ou simplement curieux, sous réserve que vous ayez le cœur bien accroché.

Adieu Glenn...

Série "The Walking Dead" Saison 7 Blu-ray Fox 2017

Voir les commentaires

Livre "Les poèmes d'Annie" d'Annie Blayo chez Edilivre

Publié le par A & K

Merci à Annie Blayo pour le SP

Coup de cœur pour le recueil de poèmes "Les poèmes d'Annie" de l'auteure et poétesse Annie Blayo paru chez Edilivre. Des textes qui sont autant de témoignages de tranches de vie, emplis de sincérité, d'émotion, de désespoir, de tristesse, de trahison mais aussi d'amour, d'espérance avec pour fil conducteur l'envie, en tant que femmes et mères mais pas seulement, de se battre, de ne jamais baisser les bras. Un courage, un optimisme, une énergie à toute épreuve. Des écrits réconfortants à lire et à relire sans modération.

Si vous souhaitez découvrir ce recueil de poèmes, rendez-vous sur le lien suivant:

https://livre.fnac.com/a10660051/Annie-Blayo-Les-poemes-d-Annie

Livre "Les poèmes d'Annie" d'Annie Blayo chez Edilivre

 

 

Voir les commentaires

Minisérie "11.22.63" en DVD 2017

Publié le par A & K

Faut-il changer le passé ? 

C'est la question que se pose Jake Epping (excellent James Franco), professeur d'anglais à Lisbon Falls dans le Maine (la région de Stephen King, régulièrement évoquée dans ses livres). Un soir, Al Templeton (Chris Cooper), le patron du snack que Jake fréquente régulièrement depuis son divorce, lui apprend qu'il est atteint d'un cancer et que son restaurant renferme un secret: un portail temporel menant tout droit en 1960! Al l'a emprunté pour empêcher l'assassinat de John F.Kennedy, mais n'a pas pu continuer à cause de sa maladie causée par ses "voyages". Il confie alors une mission à Jake: changer le cours de l'histoire et faire en sorte que le Président Kennedy reste en vie. Mais pas seulement, car il faudra aussi éviter la guerre du Vietnam et tout ce qui en découlera pour les décennies à venir. Cependant, Jake n'avait pas prévu de tomber amoureux, ni des conséquences qu'engendreraient ses actions, ses choix du passé. N'est-il pas pire finalement de le modifier ?

11.22.63 est une minisérie de 8 épisodes, adaptée du roman éponyme de Stephen King (qui a donné le feu vert en la produisant), que nous attendions de découvrir avec impatience, comme toutes les adaptations de ses livres, d'ailleurs. Le résultat a largement été à la hauteur de nos attentes. Dès le premier épisode, le ton est donné. Nous nous retrouvons propulsées au cœur des années 60 parfaitement reconstituées, avec son insouciance, ses couleurs pastels, cette joie de vivre, mais aussi des problèmes bien plus graves comme le racisme ou les droits des femmes. Une époque où tout avait une saveur différente. L'autre point positif abordé, outre la mission du héros, est, comme dans tout bon sujet de voyage temporel semblable à la saga culte "Retour vers le futur" les problèmes liés aux changements intervenus dans le passé. Il n'est pas anodin de le changer. Chaque action a une conséquence, pas toujours positive.

James Franco, dans le rôle de Jake Epping, est complètement habité par son personnage et également très impliqué puisqu'il a réalisé un épisode à défaut de pouvoir la produire comme il le souhaitait au départ, les droits appartenant à J.J. Abrams, qu'on ne présente plus. Cette nouvelle incursion dans l'univers des séries, loin de "Freaks and geeks", a été si concluante pour James Franco qu'il a réitéré l'expérience avec "Deuce".

En conclusion, une minisérie presque parfaite à l'exception d'un rythme légèrement inégal, porté par un casting de choix et un sujet qui prête à réflexion.

 

Minisérie "11.22.63" en DVD 2017

Voir les commentaires

Livre "La Vie est une fête, Papa!" de Philippe Fouchard A la Maison LibriSphaera

Publié le par A & K

Merci à Philippe Fouchard et à la Maison LibriSphaera pour le SP

Une autobiographie? Non. Plutôt un journal intime, véritable confession d'un homme blessé par la vie. Philippe Fouchard nous entraîne dans un univers qui lui est sien grâce à son écriture maîtrisée et spontanée. Il y évoque avec sincérité son amour et son respect des livres que nous partageons avec lui, mais aussi les moments difficiles comme la dépression ainsi que la difficulté de communiquer avec son conjoint dans une telle situation, qui se soldera par une séparation douloureuse, le suicide, le désespoir et les échecs sentimentaux. C'est le soutien inconditionnel de son fils qui le sauvera littéralement et lui permettra de retrouver un sens à sa vie, les voyages, une reconversion professionnelle grâce à la photographie, l'écriture, la genèse de sa société LibriSphaera. Il retrouvera également l'amour et la joie d'être de nouveau père.

La Vie est une fête, Papa, un titre plein de promesses et d'espoir, inspiré, encore une fois, par son fils, véritable ange gardien. Ce livre est aussi le récit d'une renaissance, une leçon de courage, la meilleure école étant celle de la vie.

Livre disponible grâce au lien suivant:

http://www.lamanufacturelibrisphaera.com/store/products/95054-philippe-fouchard-la-vie-est-une-fete-papa

Livre "La Vie est une fête, Papa!" de Philippe Fouchard A la Maison LibriSphaera

Voir les commentaires

Film "Gaspard Soldat de l'amour" de Sabrina et Steven James Gunnell 2018

Publié le par Annie et Kristel

Le film "Gaspard soldat de l'amour" réalisé et produit par le couple Sabrina et Steven J.Gunnell sera diffusé en exclusivité le 5 février 2018 sur KTO Télévision Catholique puis sur la page Facebook "Gaspard entre terre et ciel" dès le 6 février.
Ce film retrace le parcours du courageux petit Gaspard, un enfant qui avait tant d'amour à donner et à recevoir...
Merci à Sabrina et Steven J.Gunnell d'avoir accepté que nous partagions ce moment d'émotion.
Film "Gaspard Soldat de l'amour" de Sabrina et Steven James Gunnell 2018

Voir les commentaires

BD "Gunblast Girls" Tome 1 de Crisse Editions Le Lombard 2017

Publié le par Annie et Kristel

Crisse revient plus en forme que jamais, après une longue absence, pour notre plus grand plaisir...

L'auteur belge aux multiples facettes nous propose un space opéra, véritable délire visuel mettant en valeur de nombreuses créatures de rêve bien armées. Les Gunblast Girls sont quatre femmes mercenaires à la forte personnalité et au caractère bien trempé, qui voyagent dans l'espace en quête de missions rémunératrices au péril de leur vie. Le danger, les héroïnes le connaissent bien, allant même parfois jusqu'à le provoquer. Comme par exemple en protégeant une jeune fille ayant de mystérieux pouvoirs, qui suscite la convoitise de l'univers tout entier, décidé à s'en emparer.

Le premier tome de Gunblast Girls est vraiment prometteur et annonciateur d'une excellente saga à venir, grâce au talent de Crisse.

BD Gunblast Girls Tome 1 "Dans ta face, minable!" de Crisse Éditions Le Lombard 2017

Voir les commentaires

Album "Géopoétique" de MC Solaar Warner 2017

Publié le par Annie et Kristel

C'est avec impatience que nous attendions de découvrir le nouvel album de MC Solaar, malicieusement baptisé "Géopoétique". Le résultat s'est avéré à la hauteur de nos attentes.

L'album débute par le titre "Intronisation", une introduction sous forme de clin d'œil à certains de ses sons phares comme "Bouge de là", "Caroline", "Solaar pleure", etc... Il se poursuit avec le tube d'une efficacité redoutable "Sonotone". MC Solaar se pose également en défenseur des droits des femmes, à l'image de "Jane et Tarzan" et "I need gloves" où il critique respectivement le harcèlement de rue et sexuel. A noter aussi des hommages au jazz dans "J.A.Z.Z" (Kiffez l'âme) avec Maureen Angot, une voix de velours qu'on retrouve façon Jane Birkin dans "Super Gainsbarre", véritable déclaration d'amour à son maître, Serge Gainsbourg, ainsi que le titre éponyme de l'album "Géopoétique" qui, lui, rend hommage au regretté Miles Davis.

Côté feat, Claude MC s'est entouré, outre Maureen Angot, de Julia Brite sur "Frozen Fire", et le trop rare Bambi Cruz dans "Zonmé des Zombies". Un album mélancolique avec comme autres fils conducteurs le temps qui passe, le besoin de profiter du moment présent ("Eksassaute"), le monde du travail et la routine du quotidien ("On se lève"). Il se conclut avec "La venue du MC" qui sonne comme un générique de fin.

Dix ans d'attente que nous ne regrettons pas. Des textes élaborés plus proches de poèmes que de punchlines, un flow toujours aussi puissant, des sons évoquant plusieurs cultures musicales. Bref, à écouter d'urgence tout en lisant avec attention les lyrics disponibles dans le livret intérieur (suffisamment rare pour le mentionner) afin d'en profiter pleinement. Un album qui s'écoute comme il se lit.

A quand le prochain opus ? Rapidement, cette fois-ci, nous l'espérons.

Album "Géopoétique" de MC Solaar Warner 2017

Voir les commentaires

American Horror Story "Roanoke" Saison 6-DVD-2017

Publié le par Annie et Kristel

Un jeune couple originaire de Los Angeles, Shelby et Matt Miller, décide d'emménager dans une maison coloniale, en Caroline du Nord, suite à la violente agression de Matt survenue en pleine rue, ayant failli lui coûter la vie, et la fausse couche de Shelby. Ils décident alors de tout quitter pour retrouver la sérénité dans ce lieu d'apparence paisible, pour ne pas dire isolé. Mais les fantômes du passé ne les voient pas d'un très bon œil. De jour en jour, la peur s'installe. Le couple est rongé par cette nouvelle épreuve. C'est dans la série documentaire à succès "My Roanoke nightmare", qu'ils dévoilent la terrifiante vérité, ponctuée par une reconstitution dans les lieux même où tout a failli basculer. La suite va s'annoncer bien plus sanglante.

American Horror Story, série de Ryan Murphy et Brad Falchuk (Nip/Tuck, Glee) est devenue une anthologie horrifique incontournable, qui a toujours su se renouveler dans des contextes différents à chaque saison : une maison hantée, un asile psychiatrique, un pensionnat pour jeunes filles, un cirque et un hôtel. Cependant, elle a toujours gardé une place pour ses acteurs principaux que l'on a plaisir à retrouver dans de nouveaux rôles au fil des saisons : Evan Peters, Kathy Bates, Jessica Lange (qui n'est malheureusement plus présente), Sarah Paulson, Denis O'Hare, et une petite nouvelle depuis la saison 5, la célèbre Lady Gaga, fidèle à elle-même et à l'univers de ses clips. Présenté sous forme de faux docu-fiction et tourné façon "Found footage" (comme dans "Le projet Blair Witch"), le téléspectateur peine à rentrer pleinement dans l'histoire, qui est en fait l'histoire de l'histoire de l'histoire qui n'est pas la vérité tout en étant vraie. Vous n'avez rien compris ? Nous non plus. Et c'est bien dommage. Un beau gâchis pour une série à laquelle nous restons attachées malgré tout. En revanche, le sexe est moins présent que dans les saisons précédentes, remplacé par des scènes inutilement gores (le cannibalisme que nous détestions dans "Hannibal" est ici à déplorer). Seul point positif : une critique jouissive des médias et de la télé-réalité qui incite à la réflexion. Jusqu'où peut-on aller pour devenir célèbre ou le rester ?

Âmes sensibles s'abstenir...

À voir tout de même si on est attaché à cette série ainsi qu'à son casting.

American Horror Story "Roanoke" Saison 6-DVD-2017

Voir les commentaires

Film "Comment c'est loin" DVD-2016

Publié le par Annie et Kristel

Au delà des apparences...

Alors que le nouvel album d'Orelsan "La fête est finie" vient de sortir, retour sur le premier film "Comment c'est loin" qu'il a réalisé (avec Christophe Offenstein), signé le scénario et dans lequel il interprète son propre rôle avec son fidèle acolyte des Casseurs Flowters, Gringe. Une comédie, oui. Mais pas seulement. Tourné aux alentours de Caen, où ils ont réellement vécu, nous suivons le parcours de deux trentenaires, Orel et Gringe, à qui la vie n'a pas réellement apporté ce qu'ils désiraient. Las de cette existence banale et sans saveur, un emploi inintéressant, juste alimentaire (en particulier celui d'Orelsan dans un hôtel de nuit, poste qu'il a vraiment occupé), leur seule échappatoire est la musique, le rap pour être plus précis. Un excellent moyen de s'exprimer, d'exister, de canaliser ce mal-être. Mais le problème est qu'ils n'arrivent pas à terminer leur premier album, leurs producteurs s'impatientent et leur lancent un ultimatum: ils n'ont que 24 heures (et pas chrono!) pour écrire une chanson qui puisse les propulser vers un futur succès. Sous de faux airs nonchalants, prônant la procrastination comme cela a été répété de nombreuses fois, il s'agit en fait d'un leurre. Bien sûr, ils adorent leur canapé (comme dans la série de Canal +, "Bloqués", dont ils étaient les héros) et ont du mal à aller jusqu'au bout de leurs projets, peut-être par peur de l'échec. En réalité, ils sont atteints d'un syndrome dont on ne parle pas assez, "le mal des trentenaires", des jeunes pas encore âgés, pour qui le temps est passé trop vite, à cheval sur deux époques. Où trouver sa place quand rien ne marche? Sentimentalement, une errance, par manque de passion. Heureusement, il y a les potes (les mêmes que dans leur vraie vie), toujours là, au bon endroit, au bon moment, sans prise de tête. Nous aimons particulièrement ces échanges, jeux de mots, joutes verbales, ainsi que ce côté positif malgré les problèmes, cette envie de s'en sortir. Sans oublier la maladresse des parents qui pensent bien faire et aggravent la situation. A travers ce long-métrage librement inspiré de leur parcours, Orelsan et Gringe réussissent leur pari avec talent: ils peuvent aussi être acteurs. Leur naturel est d'une fraîcheur touchante. Mention spéciale à Janine, la véritable grand-mère d'Orelsan, qu'on aimerait tous avoir comme mamie et avec qui il a enregistré l'émouvante chanson "J'essaye, j'essaye". Nous apprécions également la bande originale du film qui vous permettra de retrouver cet univers.

Avec Aurélien Cotentin (Orel), Guillaume Tranchant (Gringe)

Et leurs amis, Bouteille, Diamond 2Klo, Ablaye, Skread (le beatmaker d'Orelsan), Redouanne Harjane en guest-star, Clément Cotentin (le frère d'Orelsan) et bien sûr Janine Cotentin dans son propre rôle...

DVD 2016 Cine France/Orange Studios

Film "Comment c'est loin" DVD-2016

Voir les commentaires

Album "13" d'Indochine chez Arista/Sony 2017

Publié le par Annie et Kristel

Le retour d'Indochine...

Depuis le come-back d'Indochine avec l'album "Paradize", tout sourit au groupe de Nicola Sirkis. Autour d'un style bien défini, rock mêlé de pop entêtante teinté d'électro, Indochine écrit avec "13" un nouveau chapitre dans l'histoire de sa carrière, quatre ans après son dernier album "Black City Parade". Au sommaire : des refrains efficaces comme sur "Kimono dans l'ambulance", des hommages au 7ème art et à David Bowie ("Black Sky" en est l'exemple parfait), et le thème de l'ambiguïté sexuelle présent depuis "3ème sexe" ("Tomboy"). Le premier single "La vie est belle" a d'ailleurs ouvert la voie. 

Un tour de force réussi pour Indochine et ses nombreux fans qui attendent avec impatience de reprendre ensemble un répertoire qu'ils connaissent par cœur lors de prochains concerts.

A noter que Nicola Sirkis a fait appel au photographe néerlandais Erwin Olaf pour le visuel de l'album "13", lui-même inspiré par l'univers du peintre américain Henry Darger.

Constamment inspiré et se renouvelant sans cesse avec talent, Indochine marque de son empreinte le paysage du rock français dont il représente aujourd'hui une valeur sûre.

Album "13" d'Indochine chez Arista/Sony 2017

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 > >>