Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Mr Robot" Saison 3 DVD Universal 2018

Publié le par A & K

Comment définir en quelques mots la série culte "Mr Robot" dont nous avons toujours apprécié l'univers aussi fascinant que déroutant. Difficile de répondre à cette question tant sa mythologie s'avère riche, innovante, résolument ancrée dans l'air du temps.

Alors que la saison 2 (dont nous vous avions déjà parlé sur notre blog) s'achevait sur Elliott (Rami Malek, toujours parfait) agonisant suite à sa blessure par balle causée par le tourmenté Tyrell Wellick, le début de la 3ème conclue cet épisode pour retrouver le hacker rétabli, décidé à se débarrasser de ses vieux démons. Trahi par la perversité de son alter ego Mr Robot (Christian Slater, tout en ambiguïté), Elliott souhaite plus que jamais s'en affranchir. Sa nouvelle quête est de sauver l'humanité. Mais ce serait trop facile. Tandis qu'Elliott comprend qu'il est son propre ennemi, Tyrell prépare sa vengeance.

Cette 3ème saison prouve que la série sait se renouveler et nous surprendre, peut-être même un peu trop, avec parfois des sujets très complexes. Allégée de ses intrigues secondaires inutiles, elle se concentre désormais sur l'essentiel, à savoir les tourments d'Elliott aux portes de la folie, sur fond de critique acerbe de notre société. Par ailleurs, "Mr Robot" assume pour notre plus grand plaisir son côté geek avec de nombreuses références à des films comme "Maman j'ai raté l'avion" et surtout l'inoubliable trilogie "Retour vers le futur". L'épisode 8 en est la preuve avec l'apparition dans une salle de cinéma, aux côtés d'Elliott et de fans déguisés pour l'occasion, d'un acteur ressemblant à s'y méprendre à Christopher Lloyd alias Doc Brown, le fameux Doc de "Back to the future".

En conclusion, "Mr Robot" fait partie de ces séries intelligentes, mettant la barre très haute, mais qui ne vous décevra pas si vous êtes persévérant. Ses audiences étant excellentes, la série vient logiquement d'être renouvelée pour une 4ème saison.

"Mr Robot" Saison 3 DVD 2018 Universal

"Mr Robot" Saison 3 DVD Universal 2018
"Mr Robot" Saison 3 DVD Universal 2018

Voir les commentaires

Livre "Lovely Faces" de Walter Minus Editions Champaka Brussels/Dupuis 2018

Publié le par Annie et Kristel

Beautés intemporelles...

Walter Minus est un dessinateur et illustrateur dont nous apprécions l'univers, qui a déjà fait l'objet de deux chroniques sur notre blog à l'occasion de précédentes expositions. 

Aujourd'hui, Walter Minus revient avec un magnifique livre intitulé "Lovely Faces" aux Éditions Champaka Brussels/Dupuis. L'occasion de vous faire découvrir plus qu'un ouvrage, une œuvre d'art tirée à seulement 2777 exemplaires comprenant un frontispice numéroté et signé par l'auteur. La touchante préface de François Avril rend l'œuvre de Walter Minus encore plus vivante en évoquant leurs débuts ainsi que la difficulté pour un artiste de sans cesse se renouveler. "Lovely Faces" regroupe son travail sur 10 ans, nous permettant de retrouver ses créatures de rêve, accompagnées de petites phrases parfois amusantes, parfois coquines, voire impertinentes, mais toujours avec classe, volupté et élégance. 

Une excellente idée cadeau en cette fin d'année que vous ne regretterez pas...

Livre "Lovely Faces" de Walter Minus aux Editions Champaka Brussels/Dupuis 2018

(Photos : Walter Minus)

Livre "Lovely Faces" de Walter Minus Editions Champaka Brussels/Dupuis 2018
Livre "Lovely Faces" de Walter Minus Editions Champaka Brussels/Dupuis 2018
Livre "Lovely Faces" de Walter Minus Editions Champaka Brussels/Dupuis 2018
Livre "Lovely Faces" de Walter Minus Editions Champaka Brussels/Dupuis 2018
Livre "Lovely Faces" de Walter Minus Editions Champaka Brussels/Dupuis 2018

Voir les commentaires

Clip de Gauvain Sers "Dans la bagnole de mon père" 2018

Publié le par A & K

Un doux parfum d'enfance...

Après "Pourvu" (du même nom que son album) et "Dans mes poches", Gauvain Sers revient avec son nouveau clip "Dans la bagnole de mon père", troisième extrait de son premier opus sorti en 2017, que nous avons d'ailleurs chroniqué.

Pour la petite histoire, nous avons découvert Gauvain Sers avec le très beau clip de "Pourvu" réalisé par Jean-Pierre Jeunet, qu'on ne présente plus, petit bijou d'humour et de sensibilité. Comme vous le savez, nous aimons beaucoup regarder les clips, que ce soit à la télévision ou sur YouTube. Cela aurait pu s'arrêter là mais non. Un jour, en vérifiant nos mails via le portail de notre serveur Yahoo (attention, scoop, nous sommes chez Yahoo, mdr), nous avons appris que Gauvain Sers avait été vivement critiqué par Christine Angot sur le plateau de "On n'est pas couché" sur France 2. En lisant l'article et en visionnant l'extrait de l'émission, notre premier ressenti a été l'indignation face à tant de méchanceté gratuite, de cruauté, même si cela est hélas monnaie courante au sein de "ONPC". Et là, ce sont les auteures qui parlent. La réaction de Gauvain Sers a été exemplaire, digne, silencieuse, ce qui n'aurait peut-être pas été notre cas. Bien sûr, on ne peut pas plaire à tout le monde mais il faut respecter le travail de chacun, en particulier lorsqu'il est bien fait. Ensuite, nous avons décidé de partager l'article en question sur Twitter afin de dénoncer cette injustice, ce dont, à notre grande surprise, Gauvain Sers a pris connaissance et nous a remercié, fait très rare chez un artiste. Depuis, nous suivons régulièrement son actualité.

Revenons à nos moutons ou plutôt au clip "Dans la bagnole de mon père", dont le texte est à la fois empreint de nostalgie et de lucidité, autour des souvenirs d'enfance du musicien, sur les routes de Creuse. Un plaisir prolongé par l'originalité de la mise en image avec des enfants de fans chantant en playback sur la banquette arrière d'une voiture. Un côté tendre, convivial, participatif qui rend authentique l'univers de Gauvain Sers ainsi que cette chanson qui parle à tous.

Gauvain Sers sera au grand théâtre de Limoges le 15 décembre prochain avant de sortir en 2019 son deuxième album. 

Voir les commentaires

Série "Supernatural" Fan Art mais pas que 2018

Publié le par Annie et Kristel

En attendant de chroniquer les prochaines saisons de "Supernatural" (vous pouvez d'ailleurs retrouver notre avis sur la 12ème), découvrez de nouveaux "Fan Art" en rapport avec la série, représentatifs de son univers. Même si, comme vous le savez déjà, nous aimons tous les personnages, notre préférence va à l'un d'entre eux. Saurez-vous deviner lequel ? Si oui, n'hésitez pas à nous faire part de vos réponses dans les commentaires. 

A bientôt...

Voir les commentaires

Clip "Lost in Japan" de Shawn Mendes Feat Zedd 2018

Publié le par Annie et Kristel

L'auteur-compositeur-interprète Shawn Mendes, dont nous apprécions le talent, revient avec une jolie surprise pour ses fans et les cinéphiles, bien sûr. En effet, le clip de "Lost in Japan", en collaboration avec le DJ Zedd, nouvel extrait de son troisième album éponyme ("Shawn Mendes", donc), porté par le tube "In my blood", rend hommage au film culte de Sofia Coppola, fille du grand Francis Ford, "Lost in translation", avec Bill Murray et Scarlett Johansson, allant jusqu'à reproduire des scènes-clés du long-métrage : le fameux peignoir, le mur zébré, la perruque rose, le karaoké, etc...

A noter la présence d'Alisha Boe, révélée par le personnage de Jessica dans la série de  Netflix  "13 reasons why" (produite notamment par la chanteuse Selena Gomez), qui reprend ici celui de Scarlett Johansson.

Nous vous laissons le plaisir de découvrir à votre tour tous ces clins d'œil...

 

Voir les commentaires

Clip "Phoenix" de Morgan Nagoya 2017

Publié le par Annie et Kristel

Attention talent !!!

Cela faisait un certain temps que nous n'avions pas chroniqué un artiste dans le cadre de notre rubrique musicale "Attention talent" qui permet de faire davantage connaître, comme son nom l'indique, de talentueux musiciens. Aujourd'hui, c'est le DJ et producteur français Morgan Nagoya qui est à l'honneur avec son single numérique "Phoenix" chez Spinnin Records.

YouTube est un réseau que nous fréquentons assidûment. Nous y avons fait de belles rencontres, dont celle de Morgan Nagoya, loin d'être un débutant, et qui, pourtant, se montre aimable, reconnaissant envers son public, ce qui est rare et cependant très important. Son clip "Phoenix" est un rayon de soleil, dansant, ode à Paris, la ville des amoureux. Conquises par ce titre aux plus de 2 millions de streams depuis sa sortie, présent dans les classements des clubs européens et dans une soixantaine de pays, nous avons trouvé qu'il était dommage que ce son soit si peu mis en avant, en dépit de son grand succès. Rassurez-vous, il s'agit bel et bien là d'un coup de cœur non sponsorisé, mdr. DJ orienté electro/house/dance (à vous de choisir-oui, oui, nous sommes très éclectiques, d'où la création de notre blog), Morgan Nagoya a participé à la célèbre émission d'NRJ "NRJ Extravadance".

Il s'est récemment lancé dans la production du United Music Festival, événement itinérant couvrant toute la France avec succès Après des tournées triomphales en Asie (Chine, Japon), il a fondé le "Phoenix Tour". Enfin, Morgan Nagoya, qui a assuré les premières parties de Shakira, a collaboré, durant cette même période, au collectif "Ocean Drive", à l'origine du tube "Some people".

Que dire de plus si ce n'est de vous plonger dans l'univers festif et entraînant de Morgan Nagoya.

Voir les commentaires

Album de Christine and the Queens "Chris" Because 2018

Publié le par A & K

Christine and the Queens, ou plutôt Chris comme elle souhaite désormais se faire appeler, a toujours été une artiste indépendante, inclassable.

Son premier album "Chaleur humaine", sorti en 2014, lui a permis de s'imposer sur la nouvelle scène musicale française avec succès, et même aux États-Unis, grâce à un style à la fois mélancolique et énergique. Son deuxième opus, logiquement intitulé "Chris", annonce, grâce à sa pochette, sa transformation en un personnage androgyne et sûre d'elle. Elle se revendique immédiatement moins secrète, libérée, n'ayant plus peur de s'affirmer. Un aplomb et une originalité déjà présents lors de ses prestations scéniques. 

"Damn, dis-moi", le tube incontestable de "Chris", magnifiquement clippé, s'inspire des années 80, le fil conducteur de cet album, tout comme "Doesn't matter" (Voleur de soleil), autre single à la chorégraphie ambiguë et violente. "La marcheuse", dernier extrait (et clip) en date, est bouleversant avec ses paysages ibériques, "Le G" et "5 Dols" sont évidents de clarté, "Follarse", "Bruce est dans le brouillard" jouent avec nos sens et nos convictions en dévoilant les siennes. Mais certains titres sont dans des nuances musicales plus douces, à l'instar de "Machin chose", "Les yeux mouillés" ou "Goya ! Soda!".

A présent, Chris se livre sans retenue avec des thèmes plus directs, comme l'ardeur du désir, la complexité des relations humaines. Même si la poésie est toujours là, préservant un goût certain pour le double-sens, Chris a réussi à faire danser les mots et les esprits avec brio. Dernier petit détail, et non des moindres: cet album est en fait un double composé d'une partie en français et l'autre en anglais. 

Album de Christine and the Queens "Chris" 2 CD de 23 titres (soit 12 pour la version française et 11 pour la version anglaise) Because 2018

Voir les commentaires

Livre "Les Instants" de Thomas Heagle Amazon 2018

Publié le par Annie et Kristel

Bien plus que des instants...

"Les Instants" de Thomas Heagle est le second roman que nous lisons de cet auteur, véritable poète des temps modernes, après le premier tome de "La Symphonie des Elfes", dont nous attendons la suite avec impatience.

Dévoiler ces instants en dénaturerait la beauté présente à chaque page, chaque jeu de mots ainsi que cette subtilité que Thomas Heagle manie avec aisance, dénouant le fil de l'existence d'une jeune fille tour à tour heureuse, triste, amoureuse, songeuse. Instants suspendus, instantanés de vie qui s'avèrent être comme un échiquier où l'héroïne est à la fois reine, pion, enfant, femme, amante, actrice et spectatrice de sa destinée, côtoyant des edelweiss, des tournesols. Des pensées philosophiques proches d'un journal intime où le rêve y est aussi très présent.

Ce livre, ou plutôt recueil, est un hymne à l'imaginaire, à la contemplation, à la magie de la poésie. Merci à Thomas Heagle de nous avoir emporté dans son univers.

Découvrez "Les Instants" de Thomas Heagle à l'adresse suivante :

https://www.amazon.fr/Instants-Thomas-Heagle-ebook/dp/B01MS4TOMB

Livre "Les Instants" de Thomas Heagle Amazon 2018

Voir les commentaires

Album de Cœur de Pirate "En cas de tempête, ce jardin sera fermé" Mercury/Universal 2018

Publié le par A & K

Pirate au cœur tendre...

Béatrice Martin alias Cœur de Pirate est une auteure compositrice interprète à la sensibilité exacerbée. C'est pour cette raison que nous avons eu envie de découvrir son 4ème album à l'énigmatique titre "En cas de tempête, ce jardin sera fermé". Depuis quelques années, Cœur de Pirate a traversé de nombreuses épreuves: son divorce puis son remariage malgré la naissance de sa fille, la dépression et pire encore pour tout artiste, une panne de créativité. Aujourd'hui, elle revient plus déterminée que jamais à partager ses tourments avec son public.

L'album débute par "Somnambule", l'un de ses singles, une référence à son premier opus, où le piano est toujours présent avec la voix fragile, enfantine et fascinante de Cœur de Pirate. "Prémonition" (autre extrait également clippé) sur les faux pas, "Je veux rentrer" en eaux troubles, sont proches tout en se différenciant de "Blonde" et "Roses", à l'aide de refrains entêtants où plane une certaine mélancolie, caractéristique de la chanteuse. Les violences conjugales et sexuelles sont également abordées dans "De honte et de pardon". En revanche, "Combustible" (dont le clip a été récemment mis en ligne sur YouTube) et "Amour d'un soir" apportent une touche plus sensuelle. "Dans la nuit" avec Loud en feat est très surprenant, tout comme la vidéo qui en résulte, grâce à une véritable complicité portée par la symbiose de leurs deux voix. Étonnant également, la balade "Malade", avec un solo de guitare qui innove dans la couleur musicale de Cœur de Pirate. Notre son préféré: "Carte blanche" qui revient sur les amours lasses, déçues.

En conclusion, cet album nous touche par le romantisme désabusé d'une jeune femme à fleur de peau et par sa touchante authenticité dans l'air du temps.

Album de Cœur de Pirate "En cas de tempête, ce jardin sera fermé" Mercury/Universal 10 titres 2018

Album de Cœur de Pirate "En cas de tempête, ce jardin sera fermé" Mercury/Universal 2018

Voir les commentaires

Clip "Something Human" de Muse 2018

Publié le par Annie et Kristel

Gros coup de cœur pour ce clip de Muse "Something Human", troisième extrait du futur album du groupe intitulé "Simulation Theory", le huitième à leur actif, qui sortira le 9 novembre 2018. Autant vous dire que nous avons vraiment hâtes de l'écouter. Après "Dig down" et "Though contagion", qui faisait danser des zombies, nous retrouvons l'ambiance rétrofuturiste chère à Muse depuis peu avec ce mélange d'objets anciens comme des K7 VHS et une technologie ultra-moderne. 

Le clip débute par une course-poursuite en voiture, et pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agit d'une superbe Lamborghini rouge, sur une route menant droit vers un vortex temporel rappelant "Tron" mais aussi "Retour vers le futur" (voir photo ci-dessus). On reconnaît aussi des allusions à d'autres vidéos clippées du groupe, "The Dark Side" (le nom que l'on aperçoit sur la plaque d'immatriculation de la Lamborghini) et "Pressure", également issues de "Simulation Theory". Ce clip est un véritable bonheur pour tout bon geek, grâce à ses clins d'œil, à l'image de la cabine téléphonique qui fait penser au célèbre vaisseau voyageur de la mythique série "Doctor Who", Negan et "The Walking Dead", l'un des membres du groupe ayant le même look que ce personnage, sans oublier son inséparable batte Lucille. La transformation du leader Matt Bellamy en loup-garou est, quand à elle, aussi surprenante qu'amusante, évoquant le fameux film de John Landis "Le loup-garou de Londres".

"Something human" est un titre entêtant, sublimé par un clip original, truffé d'effets spéciaux, visuellement magnifique et délicieusement rétro. A déguster sans modération...

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>