Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Album "Il était une fois..." de Black M Wati B/Sony Music/RCA 2019

Publié le par Annie et Kristel

Once Upon A Time...

Après ses deux excellents albums solos "Les Yeux Plus Gros Que Le Monde" (2014) et "Eternel Insatisfait" (2016), Black M poursuit sa route indépendamment du groupe Sexion D'Assaut qui l'a fait connaître aux côtés de ses amis (Gims, Lefa, Maska, pour ne citer qu'eux), et dont il n'est jamais loin. Ce troisième album était très attendu, et c'est ce 13 septembre 2019 que nous avons eu le plaisir de le découvrir.

Le premier single clippé "Bon" (Prologue), gimmick d'un freestyle de 2006, remet au goût du jour un son incisif mâtiné d'egotrip où l'on retrouve un Black M enchaînant des punchlines. Un retour aux sources mêlant ses origines et ses débuts dans la musique, avec quelques membres de Sexion D'Assaut présents dans la vidéo.

S'ensuit "Mon Beau-Frère", ayant pour inspiration le mari de la sœur de Black M, et dont on voit la photo de mariage à la fin de ce clip amusant aux nombreuses situations cocasses, notamment grâce à la présence des acteurs Rayane Bensetti (le gendre idéal) et les amis campés par Issa Doumbia et Zatis. 

Le troisième extrait clippé "Dans Mon Délire" (feat Heuss L'Enfoiré et Soolking), un de nos titres préférés, est à découvrir à la fin de cet article. Résolument plus Old School tendance Funk, clin d'œil à son idole Michael Jackson, "Dans Mon Délire" nous révèle le jeune Black M lorsqu'il n'était encore qu'Alpha Diallo (son véritable patronyme). 

D'autres feats réussis viennent agrémenter l'écoute tels que "Sale journée" (avec BigFlo & Oli), "Monsieur L'agent" (feat Naylinz), "No No No" (PLK), et "Autour De Moi" (avec Koba Lad et Niro). Un album aux thèmes très personnels, à l'image de "Like" à propos de notre quotidien devenu en partie virtuel, "Ainsi Valse La Vie" sur la fragilité de l'existence et le fait que rien n'est jamais acquis (cadre un jour, peut-être SDF le lendemain ?), "Léa", véritable déclaration d'amour à Léa Djadja, sa femme depuis 10 ans et mère de leur fils, "Pervers Narcissique" qui nous a touché de par la véracité de ce sujet, plus que jamais et malheureusement brûlant d'actualité, renforcé par la voix bouleversante de Barbara Pravi. A la fin de la chanson, celle-ci dialogue au téléphone avec cet homme qu'elle aime mais qui la détruit. Toute la détresse, la dépendance, la peur, se retrouvent dans ces mots qui font froid dans le dos. Sans oublier la femme qui lui a donné la vie, la maman d'Alpha, avec deux hommages dans "Oh Mama" et "Maman J'arrive". Comme tout bon opus de rap, "Il était une fois..." se termine par le 16ème et dernier titre, l'épilogue "Doutes".

Black M a réussi avec "Il était une fois..." à nous faire partager un univers plus riche en émotions, plus authentique, sur tout ce qui fait sa vie, son expérience, sa famille, son enfance. Chaque son ouvre une fenêtre sur un monde parfois drôle, parfois tragique, sans cesser de nous surprendre, grâce à des collaborations côté production et écriture avec Vianney, Disiz, mais aussi les fidèles Maska, Barack Adama, Abou Tall. Un album résolument novateur, revisitant les codes du rap avec sensibilité et savoir-faire...

Album "Il était une fois..." de Black M Wati B/Sony Music/RCA 16 titres 2019

Commenter cet article

Christelle Morize 04/10/2019 21:40

Je n'écoute pas vraiment les nouveautés musicales en ce moment, mais c'est bon d'avoir des articles comme celui-ci pour nous rappeler que la musique évolue.

Annie et Kristel 18/11/2019 15:36

Merci. Tu ne le regretteras pas ;) :)

Christelle Morize 05/10/2019 15:23

Tu me donnes envie de le découvrir ;)

Annie et Kristel 05/10/2019 09:19

C'est gentil. C'est sûr qu'il n'est pas toujours évident de se tenir informé des très nombreuses sorties d'albums, mais Black M a réussi à se démarquer grâce à une pop urbaine qui évoque, en alternance avec des textes plus légers ou autobiographiques, des sujets graves, dont un qui nous a particulièrement marqué, "Pervers Narcissique" avec la participation de Barbara Pravi, issu de l'opus "Il était une fois..."