Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Album "Lust for Life" de Lana Del Rey Polydor/Universal 2017

Publié le par Annie et Kristel

Lana Del Rey. Ce simple nom évoque tant de choses. A commencer par un univers mêlant nostalgie (en particulier les États-Unis des années 50) et modernité, sensualité, noirceur, mélancolie. "Lust for Life" est un condensé de tout cela.

Dès la première chanson, on comprend que cet album sera aussi bon que son premier, "Born to die"'. Sa voix suave, troublante de femme enfant nous emporte très loin, en particulier sur "Love". Vient ensuite le titre phare et éponyme produit par The Avener, "Lust for Life" en duo avec The Weeknd, une véritable réussite, dont vous pourrez retrouver le très beau clip à la fin de cet article. Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec d'autres feats très surprenants, loin de son style habituel, comme avec le rappeur A$ap Rocky sur "Groupie love" et "Summer Bummer", Stevie Nicks, l'une des emblématiques chanteuses de Fleetwood Mac, avec "Beautiful People Beautiful Problems", mais surtout la présence de Sean Ono Lennon, le fils du Grand John et Yoko Ono, sur "Tomorrow Never came". De titre en titre, Lana Del Rey nous fait voyager, explorer de nouveaux horizons : la plage ("13 Beaches"), les festivals ("Coachella-Woodstock in My Mind"), son amour pour son pays qui peut rendre les femmes plus belles ("God Bless America-And All the Beautiful Women In It"), des références aussi étonnantes qu'amusantes à Mötley Crüe et Manson (là, nous ne savons pas si cela concerne Charles ou  Marilyn même si nous préférons opter pour Marilyn Manson, évidemment) sur "Heroin", avant la jolie ballade "Change" et "Get Free" qui annoncent la fin de l'album, dont on reste longtemps sous le charme.

Un opus qui nous transporte dans un autre monde, celui de Lana Del Rey, loin de la réalité, savourant à chaque nouvelle écoute un détail, un mot, une phrase. Un véritable petit bijou à conserver précieusement... 

Album "Lust for Life" de Lana Del Rey Polydor/Universal 2017 

Commenter cet article

Ena L 03/03/2018 10:44

Ca m'a donné envie de l'écouter tiens. Merci pour la chronique !

03/03/2018 11:06

De rien, tu ne le regretteras pas. Merci beaucoup. Par contre, juste un petit avertissement même si tu connais déjà Lana Del Rey. Il ne faut pas avoir le moral à zéro lors de ton écoute car son univers est envoûtant mais profondément mélancolique. Mais c'est aussi ce qui fait son charme après tout.